Festival Rencontres et Racines du 30 juin au 2 juillet 2017 à Audincourt (25)...

REGGAE PROMO PARTENAIRE
DU FESTIVAL RENCONTRES ET RACINES !!

Les 30 juin 1er et 2 juillet 2017 Espace Japy à Audincourt (25400)

Rencontres et Racines affiche

AUDINCOURT propose un festival aux couleurs des cinq continents ! Il s’inscrit dans une dimension nationale pour l’organisation des concerts et une dimension régionale par la présence des associations de plus en plus nombreuses. En 2016, le festival enregistre une fréquentation record avec plus de 40000 personnes présentes sur les trois jours ! Dès à présent, nous vous donnons rendez-vous les 30 juin 1er et 2 juillet 2017 sur le site Japy, pour savourer les plaisirs d’un voyage sensoriel aux couleurs du monde. Cette année encore, Rencontres et Racines sera le lieu de tous les échanges, toutes générations et origines confondues, où les valeurs de paix et de solidarité, d’ouverture et d’humanisme seront au centre de cette aventure humaine et citoyenne. « La musique rapproche les peuples et ignore les frontières » déclare Martial Bourquin (Sénateur Maire). Rencontres et Racines : des artistes entourés des quatre-vingt associations réunies dans un village cosmopolite où les différences s’effacent pour mieux se compléter.


Les Artistes :

Vendredi 30 juin

Sorg

(Hip Hop / Electro)

Sorg

Un concentré de beats hiphop qui frappent, zébrés de samples Jazz&Soul et de textures de synthés apportant la touche electro. Sorg, musicien de formation, est un jeune producteur/beatmaker de 25 ans évoluant dans la scène Electro-Hiphop bisontine aux cotés d'artistes tels que: Cotton Claw, Zerolex, Lilea Narrative, Yoggyone, Zo aka La Chauve Souris, … Son 1er EP, «PREFACE», sort en mars 2012 et rapidement les concerts s’enchainent. Il joue, entre autres, à «l'International» (Paris), au «Nordik Impakt» (Caen), au «Saulcy Blaster» (Metz), à «La Rodia» (Besançon), et partage la scène aux cotés de : Slugabed, Al Tarba, Everydayz, Robert le Magnifique, Lilea Narrative, Zerolex, Yoggyone, Fakear, Madmax, ...  Après un EP gratuit en compagnie de Zerolex & Fakear sur le label de Superpoze, Combien Mille Records, Sorg dévoile enfin son 2ème EP en février 2013 : «16 DIAMONDS». Un nouvel opus bien plus révélateur, marqué par le morceau «Wild West» en featuring avec le rappeur américain du groupe IsWhat?!, NAPOLEON MADDOX. Le succès de cette collaboration avec le chanteur engagé de Cincinnati pousse rapidement les deux hommes à monter un projet commun: SORG & NAPOLEON MADDOX. L'aventure commence en Octobre 2013 pour la première tournée du groupe (Nantes, Le Mans, Angers). Le croisement entre le flow percutant du rappeur et la finesse de production du beatmaker est réussi. L’entente est formelle. Le nouveau projet transatlantique reprend le chemin de la scène en 2014 et passe par les festivals « A Vaulx Jazz » (Le Periscope, Lyon), « Emergences » (La Rodia, Besançon), et « Urban Jam #7 » (La Soute, Chambéry). Cette fois-ci c’est un show plus soigné et réfléchi qu’ils présentent accompagnés par le graphiste ease pour réaliser un live vidéo. Leur 1er EP «RIBBONS & RAZORS» est sorti le 10 mars 2014. Un 6 titres efficace et puissant qui marque le début d’une longue histoire. On retrouve la participation de la chanteuse de Brooklyn ArinMaya, ainsi que du rappeur Boogie Bang. De son coté, Sorg continue ses représentations solos en 2014. Après un passage aux «Forges de Fraisans» et à l’ «IRCAM» à Paris il est invité au festival Rock’n’Troll, et de nouveau à «La Soute» à Chambéry (parmis d’autres). L’année 2015 s’annonce déjà bien remplie pour lui puisqu’un nouvel opus avec son complice Napoleon Maddox sortira au printemps. Et le producteur travaillera sur un 3ème EP solo prévu pour la fin d’année.

Plus d'infos :
facebook.com/SorgMusic 


Chill Bump

(Hip-Hop)

Chil Bump

Formé en 2010 à Tours, Chill Bump est un duo d’un nouveau genre. D’abord parce que la relation entre Miscellaneous (rappeur) et Bankal (producteur) n’est pas banale : formé au collège, lorsque Miscellaneous débarque d’Angleterre où il a passé son enfance, Chill Bump est suspendu depuis l’origine entre les mondes francophones et anglophones. Mais aussi parce qu’avant d’exister en tant que duo, le parcours des deux compères était déjà solide : DJ et producteur, Bankal s’est fait remarquer dans les championnats IDA et DMC, tandis que Miscellaneous enchaînait les dates avec plusieurs formations. Leur rencontre ne pouvait être qu’explosive. Avec Ego Trip, le premier album du duo sorti en 2014, Chill Bump déploie pour la première fois sa créativité sur un long format à travers 11 titres frappés par la nuance. De la lumière à l’obscurité, le disque évoque un voyage singulier, appuyé sur des débuts naïfs pour traverser le spectre des émotions humaines, du fantasme à la déception, de la hainte au combat, pour se terminer sur les notes d’un crépuscule. En 2016, le groupe revient avec « Crumbs », un projet concept de dix morceaux courts et efficaces qui marque leur grand retour, avant leur deuxième album prévu pour cet automne. Ils présenteront ces morceaux sur scène sur leur tout nouveau show dès le mois de mars à travers toute la France.

Plus d'infos :
www.chill-bump.com 


Toots & The Maytals

(Reggae Ska)

Toots The Maytals

Considérés comme des véritables légendes du Ska comme du Reggae, les Maytals se forment au début des années 60. Né à May Pen, jamaïque, Toots grandit au rythme du Gospel dans la petite église de la paroisse de Clarendon, jusqu’à son départ pour Kingston en 1961. Il y rencontre Nathaniel Jerry Mathias et Raleigh Gordon, le trio vocal enregistre ses premiers titres chez Clement « Sir Coxsone » Dodd au fameux Studio One puis chez Byron Lee jusqu’à la fin des années 60. En 1966 les Maytals se font connaître en Jamaïque et en Angleterre avec leur premier album I’ll never grow old. C’est le mythique 54- 46 That’s my number qui propulse Toots en tête des charts jamaïcains et anglais. Puis l’artiste enchaîne les hits, devenus des standards Monkey Man et Sweet and Daddy… Avec Do the Reggay en 1968, Toots donne son nom au style musical propre aux musiciens et chanteurs jamaïcains des années 70 !! Repérés et signés par Chris Blackwell, le manager d’Island records, le groupe prend alors le nom de Toots and the Maytals et très vite, Toots va devenir une icône de la vague ska-rocksteady qui enflammera l’Angleterre des Seventies. Voir Toots sur scène est une expérience impressionnante et indispensable pour tout amateur de musique. Après quasiment 50 ans de carrière, un Grammy, une entrée au Rock and Roll Hall of Fame, des tournées avec les Who, Buddy Guy, les Stones, ou Dave Matthews … sa force de caractère et son énergie font de chaque concert des moments inoubliables !!

Plus d'infos :
facebook.com/tootsandthemaytals 


Talisco

(Électro Folk)

Talisco

Il a observé la Cité des Anges depuis les hauteurs de Mulholland Drive, au-dessus de la canopée urbaine, “pour contempler les lumières les plus brillantes de la ville”. Pour faire la lumière sur soi. Le deuxième album de Talisco, Capitol Vision, illustre ses trois dernières années, son immersion californienne, la love Story avec L.A., les tournées un peu partout dans le monde et les plongées plus intérieures en studio. Ses nouvelles visions, capitales. Talisco en mode radical. “Frontal” préfère l’artiste qui a sorti les griffes et durci le ton. L’heure est à l’affirmation : guitares cinglantes, cordes métalliques, jamais mécaniques, soufflantes électro et hymnes indie-pop… Il revient de son périple américain marqué au fer rouge, à l’image du titre qui ouvre l’album “A kiss from L.A.”. Un baiser brûlant, une morsure. “C’est un album plus brut que le précédent car je raconte des histoires que j’ai réellement vécues, il n’y a pas de fantasme, de personnages de fiction, de faux Talisco, c’est ma réalité”. Un homme dans la ville, pas dans le rêve américain. Vision globale. Tel un alchimiste des studios, Talisco a assemblé d’hypnotiques légos électro, triturant les sons, les tordant, il a même bricolé sa Fender Stratocaster pour faire rugir la bête : “J’ai mis mes sons un peu plus à nu et utilisé beaucoup de samples que j’ai explosés dans tous les sens, bien plus que sur Run, pour un rendu plus frontal, plus animal”. Il s’est également adjoint les services d’une des pointures US, Jaycen Joshua (3 Grammy Awards et pas mal de stars à son tableau de chasse, dont Jay Z, Justin Timberlake, Iggy Azalea, Snoop Dogg, Little Dragon etc.) pour mixer l’album. “Donner de la place aux instruments, ne surtout pas étouffer leur caractère”, magnifier sans embellir… De son home studio, Talisco lorgne les grands espaces et dessine sa propre mappemonde. On le sait, qu’ils aient les fesses posées sur un nuage ou le nez collé dans nos affaires terrestres, les anges vivent dans une autre dimension.

Plus d'infos :
www.taliscomusic.com 


Christine

(Electronic)

Christine

Des sons électroniques à rythme assourdissant offerts par deux artistes de Normandie. Avec Christine, vous sautez dans un broyeur de rock, disco, funk, hip hop et même de la musique classique. Electro cinétique, dévastateur qui ne connaît pas de limites. Palpitations et crampes garanties.

Plus d'infos :
facebook.com/pg/sheischristine 


Samedi 1er Juillet

Mystical Faya

(Roots, Reggae, Dub)

Mystical Faya

Mystical Faya reconnait, depuis sa création, « s’inspirer des codes du reggae style rockers et du rub a dub jamaïcain et anglais des années 1970-80 ». Pourtant, même si la genèse du groupe remonte à la rencontre de deux de ses musiciens à un concert de Black Uhuru et des Abyssinians, c’est bien loin de Londres et encore plus de Kingston que Mystical Faya a allumé pour la première fois ses amplis. Mystical Faya est né en 2007 dans les montagnes du Jura français (dans le Haut-Doubs pour ceux qui veulent réviser leur géographie). Autour du duo basse-batterie de départ, les connections se sont « faites au feeling » pour aboutir aujourd’hui à un groupe de six musiciens. « L’idée de départ » pour Mystical Faya, était de faire du « reggae, du vrai, du roots » mais à leur façon, « depuis leur campagne française ». En anglais toutefois. Avec des « conscious lyrics ». Dès les premières réunions entre ces musiciens qui tous « kiffaient le reggae à l’ancienne » depuis tout gamin ou presque, le groupe élabore ses propres compos, commence à fouler les scènes, sort en 2011 un maxi 6 titres, un premier album fin 2013, « Never Give Up ! » déjà en réédition. Pari un peu risqué : à l’époque, en France, les membres de Mystical Faya le reconnaissent « il n’y avait que peu de groupes garants de ce reggae roots ». Mais pari gagné. Le public suit. Le milieu reggae aussi. Preuves en sont (entre autres) la victoire en 2013 du tremplin du Zion Garden d’hiver, la deuxième place France remportée au European Reggae Contest en 2014. Mystic Loïc, le chanteur, a également gagné deux années consécutives le Reggae Singers Cont’Est en 2012 et 2013. Leurs productions réalisées chez El Compressor Records ont été, elles aussi, récompensées par des nominations aux « Victoires du reggae », organisées chaque année par le site reggae.fr. Un chanteur, Mystic Loïc, qui n’est pas pour rien dans la personnalité du groupe. « Une voix de fou » ou « Une voix de velours » estiment les autres musiciens de Mystical Faya qui pour sublimer encore ce timbre exceptionnel, assurent derrière, de massifs riddims et des skanks incisifs. Aujourd’hui, après un E.P. vinyle sorti début 2016 « Inna My Yard », de trois titres dans l’esprit des discomix jamaïcains joués dans les sound systems (avec la collaboration remarquée de Jaba des Moonraisers), Mystical Faya sort un nouvel album, début juin 2016, « Sleeping Souls ». Un album dans la lignée de ce qu’a proposé jusqu’à présent le groupe, rub-a-dub, avec des mélodies marquantes desservies par des voix suaves et souvent haut perchées, mais qui laisse transparaitre d’autres influences « avec quelques touches soul et rock ». Le groupe propose sur ce nouvel album des additionnels cuivres avec notamment, la présence de Nicho, le tromboniste californien de Groundation. Le clip officiel, quant à lui, est à découvrir sur la toile début mai 2016.

Plus d'infos :
facebook.com/Mystical-Faya 


Jahneration

(Reggae Hip Hop)

Jahneration

Jahneration est un groupe de Reggae/Hip-Hop formé en 2009 en banlieue Parisienne. Anciennement composé de 8 musiciens, la formation s'est réduite en 2013 aux deux chanteurs (Théo et Ogach) accompagnés sur scène par un nouveau backing band ainsi qu'en sound system. En 2011 sort la combinaison avec Naâman "Me nah fed up" qui permet au groupe d'acquérir un début de notoriété et lui donne la force de continuer à transmettre son message. Leur premier projet "The Foreword" est un EP 6 titres sorti en 2013 et disponible sur les plateformes de téléchargement légal. Le groupe nous propose ainsi un univers musical rythmé et efficace aux mélodies accrocheuses. Des paroles encourageantes, vives et remplies d'espoir ainsi qu'une partie instrumentale marquée par des rythmes aussi bien reggae reggae que hip-hop sont les ingrédients principaux de ce cocktail musical parisien.

Plus d'infos :
facebook.com/pg/jahnerationofficial 


Fabulous Sheep

(Rock / Noisy Pop / Post Punk / Spleeneal)

Fabulous Sheep

FABULOUS SHEEP est un groupe de Rock originaire de Béziers. Alliant mélodie pop et énergie punk, leur musique se mêle à des textes porteurs d'espoir, pour la jeunesse et l'action. Des rythmes effrénées, des riffs entêtants. Sur scène, l'atmosphère est électrique, le quintette délivre un set sauvage, libéré, avec toute l'urgence et la fureur de leur jeune âge.

Plus d'infos :
facebook.com/fabuloussheep 


Gaël Faye

(Hip Hop MC)

Gael Faye

Franco-rwandais, Gaël Faye est auteur compositeur interprète de rap. Aussi influencé par les littératures créoles que par la culture hip hop, il sort un album en 2010 avec le groupe Milk Coffee & Sugar. En 2013 paraît son premier album solo, Pili Pili sur un Croissant au Beurre. Enregistré entre Bujumbura et Paris, il se nourrit d’influences musicales plurielles : du rap teinté de soul et de jazz, du semba, de la rumba congolaise, du sébène… Une voix qui délivre une poésie réaliste. À l’image d’un archipel, les textes sont des ilots indépendants les uns des autres mais baignant dans la même eau, à l’exact température du piano. Un piano éventré dont le son chaleureux du bois et des mécanismes se révèle aussi important que les notes qui s’en échappent. Accompagné sur scène de Guillaume Poncelet et Blanka, Gaël Faye nous entraînera entre Bujumbura et Paris, dans des terras incognitas.

Plus d'infos :
www.gaelfaye.com 


The Sunvizors

(Reggae)

The Sunvizors

Un reggae moderne et sincère empruntant à la soul et au trip hop. Porté par une chanteuse dotée dʼune authentique personnalité et à la voix à la fois rocailleuse et douce, THE SUNVIZORS sʼest construit une réelle identité et a su convaincre les programmateurs en très peu de temps. Ces musiciens aguerris dévoilent aujourdʼhui une production habilement dosée (arrangée et mixée par LOΞIZ / City Kay) dans un nouvel album à paraître pour mars 2016. Des influences urbaines et actuelles alliées à des rythmiques résolument reggae, le combo dévoile un savant mélange avec des titres phares tel “Colors“, “Music Box“, ou encore “Beautiful Trap“. Fort des premières parties de Clinton Fearon, Biga*Ranx et de City Kay, ils ne comptent pas sʼarrêter là ! En invitant Jamika AJALON, poétesse, écrivaine, réalisatrice américaine et chanteuse depuis plusieurs années au sein du groupe de dub français ZENZILE, THE SUNVIZORS assume un choix engagé et authentique. Au service du titre «COLORS», JAMIKA met sa singularité et toute sa poésie à l’oeuvre. Le 2ème invité de marque sur le titre «REAL FIRE», n’est autre que JAY REE leader du groupe rennais CITY KAY, projet reggae résolument novateur et lui aussi chanteur du groupe ZENZILE sur l’album et la tournée «Électric Soul». Ne ratez pas «COLORS» 11 titres du premier album du groupe THE SUNVIZORS, le 04 mars 2016 (Distribution nationale – MUSICAST DISTRIBUTION).

Plus d'infos :
facebook.com/thesunvizors 


Chinese Man

(Hip-Hop / Électro)

Chinese Man

Infatigables guerriers du son, Chinese Man revient cette année avec un nouvel album : Shikantaza, une invitation au lâcher prise, à saisir le moment présent, un chemin vers l’éveil qu’il appartient à chacun d’emprunter. Élaborés entre Marseille, Bombay et le repère ardéchois du groupe, les 16 titres de ce nouvel opus apparaissent comme un retour aux sources du groupe. Shikantaza est l’occasion pour le groupe de tisser un lien entre la musique de ses débuts et ses nouvelles inspirations. Mais fidèle à ce qui a fait leur succès sur les planches, Chinese Man reste un groupe qui transforme la scène en véritable terrain de jeux où la musique et la scénographie se mêlent à merveille pour ensorceler un public qui ne manquera pas de danser.

Plus d'infos :
www.chinesemanrecords.com 


La P’tite Fumée

(Tribal - Trance - World Instrumentale)

La Petite Fumee

La P’tite Fumée distille une musique actuelle énergique aux accents tribaux, entre world music, techno et trance instrumentale. Cette formule festive permet à la formation de s’imposer comme l’un des groupes incontournables de la scène "Natural Trance" En concert, les quatre acolytes prennent un malin plaisir à communiquer leur douce folie et garantissent un show dynamique et explosif. Le grondement du didgeridoo, les harmonies de la flûte traversière et de la guitare classique se mêlent à un lourd et puissant trio percu basse batterie pour plonger son public dans un voyage sonore survitaminé.

Plus d'infos :
www.facebook.com/laptitefumee 


Lucille Crew

(Hip-Hop & Funk)

Lucille Crew

« Lucille Crew est un collectif groove international, qui mêle des éléments de hip-hop, de funk et de soul. Créé par le producteur Izzy (Isgav Dotan) et le batteur Yossi Adi, le ton du collectif est donné par la poésie de MC Rebel Sun (Baltimore, USA). “Lucille”, le premier album du groupe sorti en Europe en 2014, a reçu un accueil très chaleureux de la part du public et des médias. Sa sortie fut suivie de plusieurs tournées européennes, passant par des festivals tels que Reeperbahn (Allemagne), et Liverpool Sound City (Grande-Bretagne). Depuis le début de leurs aventures, les festivals sont leurs lieux de prédilection. Leur univers et leur son sont imparables pour faire danser les foules : Festival Fusion en Allemagne, Usabda Jazz Festival en Russie, BoomBox, InDnegev, Ha’Tamar Festival en Israël, et bien d’autres… Durant l’été 2016, le collectif a sorti son dernier EP “Restless Mind/Exhausted Body”, défendu sur scène pendant en tournée européenne.

Plus d'infos :
www.lucillecrew.com 


Dimanche 2 juillet

Roberdam

(Chanson pop(ulaire) et poésie urbaine)

Roberdam

Moi, Roberdam, je viens de Paname. J'ai fait mes gammes avec d'autres artistes du macadam. Je clame des chansons populaires et polygames, amalgame les influences, ouvre mon cœur, livre mon âme, m'enflamme et dépeint le monde avec ironie et sans drame. Sur scène, sur le web ou dans le tram, j'espère ne pas plaire qu'aux dames. « Tout va Bien » et « Tout et n’importe quoi », mes 2 clips réellement nés au milieu des flammes, font déjà tout un ramdam dans l’univers musical ! Aujourd’hui, je sors un clip atypique et touchant, « Vers l’avant », signé Fred Rozot, messieurs-dames … Fan ou pas fan, personne n’en sortira indemne...

Plus d'infos :
facebook.com/roberdampage 


Melissmell

(Chanson Rock)

Melissmell

Il y a des artistes qui se contentent de chanter qu’ils sont révoltés ; d’autres qui incarnent la révolution de toute leur âme : Melissmell, serait plutôt de la deuxième catégorie. En 2011, elle appelait déjà Aux armes dans son album Écoute s’il pleut (Discograph), séduisant 35 000 personnes et enchaînant une tournée marathon de près de 300 dates avec, en apothéose, un Trianon joué à guichets fermés. Avec une poésie ciselée, elle reconstruit un univers proche des contes surnaturels de Maupassant, où les plumes soufflées par de grands auteurs comme Jacques Brel ou Jean Fauque se plantent sur le dos de l’animal indomptable qu’est le rock contestataire des origines. Une contestation qu’elle incarne dans sa forme la plus authentique. En 2011, son premier album sortait en plein printemps arabe, lui donnant une résonance bien particulière. Aujourd’hui, à l’heure où les rockeurs de plateau télé parlent de leurs déboires, elle tente de porter la voix des autres. Ses nouvelles chansons incarnent encore une fois toute la rage d’une époque face aux sujets qui font mal. Trouver sa voix, c’est bien ce que Melissmell revendique avec L’Ankou. Cet album, on le sent comme une étape, un changement de cycle dans son parcours, mais aussi dans l’époque. L’ombre de l’Ankou, incarnation mythologique de la mort qui collecte les âmes dans sa charrette grinçante, plane. Mais il faut savoir mourir un peu pour pouvoir renaître, et c’est bien à ce dilemme qu’est confronté notre système. Dans Le chant des éclairés, elle lance un appel aux visionnaires qui naissent à chaque siècle pour porter des révolutions et nous sauver de l’obscurantisme. Il parait, dit-elle, qu’ils vont bientôt arriver. Peut-être sont-ils même déjà là.

Plus d'infos :
facebook.com/melissmell 


Jive Me

(Electro vintage)

Jive Me

Jive Me explore des univers musicaux très variés allant de l‘électro swing au hip hop, tout en gardant une identité vintage.

Plus d'infos :
facebook.com/pg/jiveme 


Tété

(Pop acoustique)

Tete

Flashback : guitariste passionné depuis l’adolescence, Tété sort son premier album, L’air de rien, en 2001. Deux ans plus tard, c’est la consécration avec À la Faveur de l’Automne. Depuis, il ne s’est jamais arrêté – ni de tourner, ni de composer, pour lui ou pour les autres (de Gaël Faure à Fréro Delavega.). Il s’illustre même à la télévision avec André Manoukian dans l’émission Tété ou Dédé. Son dernier opus en date, Nu Là-Bas (2013), était aussi personnel que pop. Malgré son succès et tous ses side-projects menés tambour battant, le temps était venu pour Tété de se poser. Ce temps, il a choisi de le prendre après une tournée acoustique au Japon et à Tahiti : « C’était une vraie liberté de ne plus suivre cet engrenage qui est d’investir des salles de plus en plus grandes. Renouer avec la simplicité m’a donné envie de poursuivre dans cette voie. » Au début de l’année 2016, Tété crée la surprise en entreprenant une série de dates à la Java à Paris et une tournée Solo Sans Sono – seul avec ses guitares – en médiathèques à travers toute la France, afin de faire « vraiment sonner sa voix, au naturel ». Pas d’enjeux commerciaux ici, plutôt une désobéissance malicieuse aux lois du business actuel, qui dictent que l’on doit tourner une fois le disque sorti. Seul comptait le désir, profondément honnête et généreux, de présenter ses nouvelles chansons. Le public ne serait-il pas le meilleur juge ? Au vu de l’accueil chaleureux qui lui fut réservé, Tété a alors entrepris de mettre la touche finale aux Chroniques de Pierrot Lunaire. Avec ses mélodies ourlées de fil d’argent, Les Chroniques de Pierrot Lunaire brille de l’amour de Tété pour le blues et le folk ancestraux, grâce auxquels il retrouve toute l’ampleur de sa voix, limpide et profonde. Le musicien a récemment changé l’accordage de son instrument fétiche, épousant des méthodes d’open tuning du début du 20e, rendues plus tard célèbres par un certain Keith Richards. « Au début du siècle dernier, il n’y avait pas d’électricité. Avec juste leur guitare et leur voix, des types faisaient chanter et danser 100 personnes ! » Nul doute qu’avec Les Chroniques de Pierrot Lunaire, son album le plus abouti à ce jour, Tété saura transporter bien plus de personnes encore.

Plus d'infos :
www.tete.tv 


The FAT BASTARD Gang Band

(Balkan Groove Explosif)

The Fat Bastard Gang Band

« Ne sommes nous pas tous fils de Bâtards ? » Contestataire, satirique et festif, le Bastard Gang Band est une machine à groove aux origines multiples. Véritable plébiscite à l’échange, au partage, aux libertés. Depuis sa création en 2009, le Fat s’inscrit dans une démarche artistique forte : le métissage ! Le nom de cette formation est déjà en soit une affirmation de ce mélange des cultures. Ils puisent leurs influences autant dans les musiques traditionnelles balkaniques que dans les sons électroniques actuels et chantent dans différentes langues. Une ballade survoltée qui nous promène, nous guide entre salsa, groove nord américain et musiques du Maghreb, chants traditionnels des Balkans et punk. Cette équipe de sept musiciens (guitare / chant, basse, batterie, accordéon, saxophones ténor / soprano, tuba / trombone, trompette), invite à un voyage sans frontière. Un voyage dans à bord de leur vaisseau construit avec folie, amour et spiritualité… sans concession.

Plus d'infos :
facebook.com/pg/fat.bastard.gb 


Broken Back

(Indie-Dance, Electro-Pop)

Broken Back

De la trajectoire de Broken Back (alias Jérôme Fagnet), on pourrait tirer un scénario écrit à la façon d’un fi lm de boxe. L’histoire d’un jeune homme engagé dans une voie professionnelle royale, puis qui physiquement s’effondre, trouve son salut dans la musique et, à travers elle, embrasse un large succès. Point de bascule de cet itinéraire rêvé : Broken Back, premier album éponyme où se content les coups du sort, la résilience et le bonheur recouvré. Depuis, passé les scènes partagées avec Synapson, Jain ou Milky Chance, l’enfant de Saint-Malo s’est astreint chez lui à l’écriture d’un premier album mixé par les Skydancers. Saillies folk et dynamique house, charme artisanal et efficacité 2.0, ce grand disque clair, composé en solitaire, se joue à nouveau des territoires et des genres, mêlant dans un même geste intime et global, homemade et excellence, sérénité et grand frisson. De l’espace, du soleil, l’immensité des panoramas et le juste regard porté sur le quotidien ou l’éphémère : le legs offert par Broken Back à son époque. Le présent est à la déprime et à la crainte d’autres jours sombres ? L’artiste panse les plaies ou rassure et, guitare en main, un beat soyeux portant ses récits, dit l’espoir et la joie, révélant du ciel là où auparavant ne dominait que du gris.

Plus d'infos :
facebook.com/BrokenBackMusic 


Volodia

(Reggae)

Volodia

Volodia, jeune artiste montant de la scène Hip hop/Reggae, use depuis plusieurs années maintenant les planches des salles aux quatre coins de l’Hexagone. Qu’importe la rythmique, le lieu, ou les circonstances qui l’amènent à chanter, Volodia, véritable caméléon vocal, se plait à expérimenter les styles et se montre à son avantage dès qu’il s’empare d’un micro. Ces différentes apparitions, des cafés concerts aux plus grandes salles de France (3 Olympias en 1ère partie de Sinsémilia et de Danakil, Zénith de Paris, Zénith de Rouen, Divan du Monde etc…) lui ont permis d’acquérir une solide expérience scénique et de se forger une identité forte qui ne laisse personne indifférent. Parallèlement, Volodia continue d’avancer avec son collectif Hip-Hop/Reggae Phases Cachées, qui ne cesse de se démarquer, de festival en festival, laissant résonner derrière eux applaudissements et reprises en chœurs des refrains de leur dernier album « 2 Temps 3 Mouvements ». Fort de cette expérience de groupe et ayant puisé l’inspiration au gré de tous ces voyages, Volodia a sorti son premier album solo « Un pied Sur Terre », tant attendu par son public ! Cet album devrait rassembler anciens et nouveaux fans du chanteur et positionner Volodia comme une référence en termes d’écriture, tel un constructeur de mélodies originales et impactantes.

Plus d'infos :
facebook.com/volodiaofficiel 


Dub Inc

(Reggae)

Dub Inc

Ils tournent partout dans le monde depuis de nombreuses années, jouent régulièrement devant des dizaines de milliers de spectateurs, enflamment les scènes des plus grands festivals européens et français, déchaînent le public sud-américain comme celui du continent indien. Les stéphanois du groupe Dub inc n’ont jamais cherché une exposition particulièrement mainstream, ils ont suivi leur voix et ont construit leur discographie avec passion, sérieux et talent. Voilà peut-être pourquoi ils sont depuis près de dix ans les meilleurs ambassadeurs du reggae français aux quatre coins de la planète. Indépendant depuis 1998, Dub inc est en revanche totalement plébiscité par le milieu reggae. Leur dernier album « So What » est totalement autoproduit, comme c’est leur habitude et leur volonté. Ce quatorze titres est le fruit d’un long travail de composition et d’écriture qui s’est nourrit de l’actualité sombre qui frappe notamment la France depuis de longs mois. Savant mélange d’influences dancehall, hip-hop ou électronique, « So What » est un pur album reggae qui porte haut les valeurs de cette musique rebelle, spirituelle et universelle. Pour cette nouvelle aventure musicale, Komlan et Bouchkour s’entendent comme au premier jour et leur complémentarité est un atout considérable qui les fait vocalement sortir du lot à chaque fois. Le couple basse-batterie de Zigo et de Moritz est plus complice que jamais et porte un Jérémie Grégeois toujours autant à son aise avec sa guitare. Idir et Fred les deux claviers rivalisent de talent pour assurer à l’album une dimension mélodique remarquable. Côté invités, les Dub inc ont choisi de partager le micro avec la relève du reggae plutôt qu’avec des artistes jamaïcains établis comme il leur aurait été facile de le faire. On prend ainsi plaisir à écouter les jumeaux italiens Mellow Mood et le jeune prodige français Naâman sur des instrumentales produites par le combo stéphanois.

Plus d'infos :
www.dub-inc.com/fr 


INFOS FESTIVAL :

TARIFS :
Pass’3 Jours 25€ en prévente 30€ sur place
Entrée Jour 13€ en prévente 15€ sur place
Gratuit pour les enfants de – de 12 ans accompagnés
Réservez vos billets en ligne :rencontres-et-racines.fnacspectacles.com


LIEU :

Espace Japy - Allée de la Filature Audincourt 25400


LES NAVETTES :
Les navettes Flexo


Heure d'ouverture des portes :
Vendredi 30 Juin : 19h00 – 2h30
Samedi 1er Juillet : 16h15 – 3h
Dimanche 2 Juillet : 13h – 00h


SUR LE SITE :

Buvette et restauration :
Protecteurs d’oreilles, préservatifs et éthylotests sont à disposition sur le stand Entr’actes
Tout les récipients contenant de l’alcool sont interdits
Les Animaux sont interdits
Toute sortie est définitive

Accès :
Parking
Place du marché

Mobilité :
Accès handicap
Dépose minute parking Allée de la Filature
Pour ouverture du portail : 06.14.53.22.05
Espace réservé aux personnes handicapées en fauteuil (Scène A et B )
Accessibilité sanitaire – salle de la Filature

Pensez au covoiturage et au train !

Camping Officiel :
Gratuit et sécurisé
Il faut impérativement réserver son emplacement (03.81.36.37.79)
Petit déjeuner, petite restauration, Douches & WC
Navette Gratuite Camping Officiel permanente toutes les heures (aller-retour)
Horaires Navettes Camping & Acropole Montbéliard


REGGAE PROMO EN PARTENARIAT
AVEC RENCONTRES ET RACINES

Rencontres et Racines fly

Un concours va être organisé pour gagner des places !!

Restez connectés !!


Plus d'infos :
www.rencontresetracines.audincourt.fr
facebook.com/RencontresetRacines
facebook.com/events