A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z #
Mystik Seydina
Genre Reggae
City Mboro
Country Sénégal
WEB www.facebook.com/MystikSeydinaOfficiel

Bookmark

Artiste musicien de reggae de nationalité AFRICAINE. Mystik Seydina est originaire de Mont Rolland, localité située à une trentaine de kilomètres de Mboro. Cet exode de Mont Rolland à Mboro s'explique du fait que son père était agent à la CSPT actuel TAIBA/ICS. Sa mère l'une de ses premières fans, ne manque pas l'occasion, quand son emploi du temps le lui permet, d'aller assister à ses prestations. Cependant le rappel à Dieu de son père lui laissa un grand vide, ce qui lui a poussé à lui dédier un titre dans son premier album.


Son Cursus

Début avec les rappeurs Mystik à commencé à faire la musique dès le bas âge à l'église catholique de Mboro parce qu'appartenant d'abord à la foi chrétienne et il est devenu musulman Cependant c'est en 1996 qu'il fera ses premiers pas dans le métier avec le groupe Black Master Xibaar créé la même année et qu'il partagea avec d'autres rappeurs Mbax Fall et Ndongo Kâ.

Carrière Solo

Ainsi c'est en 2000, après la rupture d'avec ses frères, que Mystik se lança dans la carrière Solo où il sera rejoint par Ndiouga Mineté. Il faut dire que cette fusion avec ce dernier leur apporta beaucoup de succès et 5 ans plus tard le nouveau groupe Cultural Vibrations enregistra son premier album "l'humanité souffre " produit par le label "Gaindé Culture" le 30 août 2005;
- 2013 2ème album « Y A QUE L'ESPOIR » enregistré en France Gainde Culture en co-production avec Sistalau Production.
- 2014 Un Ep 8 titres « Dédommagez-moi » avec le label Gaïndé Culture et en coproduction avec Sistalau Production.
- 2015 Troisième album « DESARMER» enregistré en France par son propre label (Gaindé Culture) en coproduction avec Sistalau Production, il est disponible depuis le 05 août.


Interview de Mystik Seydina par "echos2rues"

Mystik Seydina

« Mystique » comme son nom, l’artiste de nationalité africaine sort, ce 05 Aout 2015, un troisième album international de 19 titres. Cet artiste qui porte la voix des peuples opprimés mène son combat lyrique pour un retour définitif de la paix dans le monde.

1) Votre album « Y’a que l’espoir » sorti en 2013 vient de remporter récemment le deuxième prix dans les victoires du reggae 2015, alors n’est-il pas prématuré de sortir un nouvel opus ?

Je ne pense pas que c’est prématuré. Un artiste doit être toujours prêt pour sortir un album. Il doit avoir à sa disposition le maximum de textes et de compositions qui sont d’actualités. Il doit aussi s’informer de ce qui se passe autour de lui et dans le monde entier. Quand tu portes la voix du peuple t’as pas de temps à perdre, t’as une grande responsabilité et ton public a besoin de toi. L’artiste n’a que sa musique, ses écrits et sa belle voix pour faire passer cri de cœur de la société. Et en plus, un album c’est avant tout un message.

2) Désarmer c’est le nom de ton nouvel album composé de 19 titres. Sur la pochette de l’album, un homme noir tente de sauver un enfant blanc dans les décombres d’une guerre. C’est quoi la quintessence de ce message ?

Un noir mdr….On a tous le même sang qui coule dans nos veines. Que tu sois noir ou blanc, une personne en danger il faut l’assister. Lors des attentats en France au hyper cacher le jeune malien Lansana Bathily, il les avaient hyper cacher non ? C’était aussi la même chose quand les djikhadistes voulaient envahir le Mali. L’armée française y était pour les protéger. L’enfant que je porte sur moi, c’est un métis. Et être métis signifie l’unité, l’amour de vivre ensemble sans distinction de race ou de religion. Le visuel de l’album parle à l’humanité, il est temps qu’on se calme. Si la haine persiste, il arrivera tôt ou tard une guerre pire que la deuxième guerre mondiale. Restons forts et tolérants. Il est possible de vivre ensemble dans un monde sans haine, sans frontières et sans armes.

3) Les thèmes développés dans l’album tournent autour de l’inégalité sociale qui est surement partie d’un constat. Ton installation en Europe y est pour quelque chose ?

Mon installation en Europe n’y est pour rien. J’ai toujours été un artiste sensible, je chante et je défends beaucoup les opprimés privés de liberté et victimes d’injustice. Pour avoir les preuves faut faire un tour sur ma chaîne YouTube (Mystik Seydina). Il y a mes meilleurs tubes » Bou lene niou yapp » et « Diaye sa ngor ». Pourtant ces chansons ont été enregistrées au Sénégal.

4) Dans l’album Mystik nous dit qu’il est contre ceux qui veulent changer de nationalité alors que faites-vous encore en Europe ?

Mystik est un panafricain. Il porte la voix et l’espoir de tout un peuple. Je suis un ambassadeur et fier d’être africain donc pourquoi changer ma nationalité. L’Africain a toujours souffert entre les mains des Arabes et occidentaux nous ont conduit à l’esclavage pendant plusieurs siècles. Ils ne nous ont jamais laissé le temps de réfléchir où de s’épanouir. La preuve, l’Africain n’a jamais étudié à l’école dans sa langue natale. En Afrique, on a tous des prénoms Arabes et Occidentaux qui nous ont été imposés. L’Africain a été formaté et il a perdu confiance en lui. T’as changé de nationalité pour avoir des avantages dans un pays mais au fond de toi tu sais que t’as trahi ton peuple. Tu ne peux pas tourner le dos à l’Afrique. Voyager, ça fait partie de la nature de l’homme, on est tous nomade et en même temps sédentaire. On cherche toujours de meilleures conditions de vie mais changer de nationalité c’est trop quand même. L’Afrique a besoin de ses enfants.

5) Et le racisme que vous évoquez, vous l’avez vécu ?

Avant de répondre à votre question, permettez-moi de dire, « plus nul qu’un raciste existe pas sur cette planète ». Je me demande est-ce que vraiment un raciste contrôle les produits qu’il achète ou qu’il mange, d’où ça provient etc… La haine raciale gagne du terrain et elle s’installe dans tous les quatre coins du monde. Elle pourrit nos cœurs et éloigne nos âmes de la spiritualité. Je l’ai vécu mais je reste fort en ignorant leur maladresse.

6) Pour cet album, en plus des aspects de tes capacités vocales, vous dévoilez aussi plusieurs sonorités et plusieurs langues. Que cherchez-vous au juste ?

Je cherche à partager mon amour et ma façon de voir les choses. Chanter dans plusieurs langues est une chose très importante pour un chanteur, un conseil à donner au Jamaïcains. Ils doivent essayer de chanter dans d’autres langues. Les gens qui kiffent leur musique et qui ne comprennent pas l’anglais ont du mal à comprendre leur message, comme les Diamous sérère comme les pulaars et toucouleurs qui ont besoin de comprendre le contenu de leur texte. Faut jamais avoir la paresse d’apprendre une langue étrangère rien que pour le plaisir de partager avec ton fan qui se trouve à l’autre bout du monde.

7) C’est quoi ton morceau préféré dans l’album ?

AIE AIE AIE. Quelle question ! Attend…. Je ne sais pas quelle chanson je vais choisir. C’est difficile. Elles ont toutes une importance particulière. Ce n’est pas pour remplir les 700 mégas de cd que j’ai fait 19 titres, il faut bien écouter l’album pour savoir la puissance spirituelle de cet album. J’aime bien le son Boom, il parle des enfants qui meurent nuit et jour à cause des guerres. Le message cogne sec.

8) Qu’est ce qu’est prévu pour la promotion de cet album ?

Des clips et des concerts sont prévus pour l’accompagner. L’album fera sa propre promo, le titre est d’actualité.

9) Mot de la fin ?

Toi-même tu sais que le mot de la fin c’est désarmer, juste pour une seule cause, la paix !!


Mystik Seydina #Multinationales#2015#


Plus d'infos :
facebook.com/MystikSeydinaOfficiel
facebook.com/mystik.seydina

Albums (3)
Songs (0)
CD CD
Ya Que L'espoir
Mystik Seydina
Songs 0 Comments 0
Label Gainde Culture And Sistalauprod
Dédommagez-Moi
Mystik Seydina
Songs 0 Comments 0
Label Gainde Culture And Sistalauprod
Désarmer
Mystik Seydina
Songs 0 Comments 0
Label Gainde Culture And Sistalauprod