Bagnols Reggae Festival #2 les 25, 26 et 27 juillet 30200 Bagnols-sur-Cèze !!

REGGAE PROMO PARTENAIRE
DU BAGNOLS REGGAE FESTIVAL #2

Les 25, 26 et 27 juillet Parc Hartur Rimbaud 30200 Bagnols-Sur-Ceze

 Bagnols Reggae Festival 2019 date

Après une belle première édition qui a accueilli 16 000 festivaliers venus écouter entre autres Jimmy Cliff, Alpha Blondy, Ken Boothe, Dezarie, Julian Marley, Anthony B, The Viceroys..., la 2ème édition du Bagnols Reggae Festival se déroulera les 25, 26 et 27 juillet 2019 au parc Arthur Rimbaud, de 18h à 3h.

Il proposera une scène live avec 5 groupes par soirée ainsi qu’une scène Dub Club. Le festival se veut de taille humaine avec une jauge limitée à 8 000 personnes, afin de garantir des conditions d’accueil optimales aux festivaliers.
A la différence des autres festivals où les sets des artistes n’excèdent pas, au mieux, 1 heure, les organisateurs souhaitent donner à chaque groupe le temps de s’exprimer pleinement (entre 1h15 et 1h30 de set) d’où le choix de 5 têtes d’affiches par soir. Simultanément aux concerts, se tient de l’autre côté du parc un Dub Club, (arène sound system pouvant accueillir 3/4000 personnes) avec une programmation spécifique.

Pour cette 2ème édition, on retrouve une programmation variée, avec la performance exclusive des Rockers Jamaica pour les 40 ans de leur film culte, la présence royale des Morgan Heritage, les vibes originelles des virtuoses Third World ou du parrain du Waterhouse style Don Carlos.

À leurs côtés, des pères fondateurs du mouvement, de dignes héritiers et des soundboys de hauts vols. Quelques repères...

Bourges a son Printemps, Angoulême la bd…Bagnols a le reggae. Il y a quelques mois, le Reggae entrait au patrimoine immatériel de l’humanité de l’UNESCO.

Bagnols-sur-Cèze n’a pas attendu cette reconnaissance pour célébrer la musique jamaïcaine depuis de nombreuses années. L’histoire commence en 2002 avec le Jamaican Sunrise, premier grand festival outdoor en France dédié exclusivement au reggae. Le succès est immédiat.

Suivront 2 autres éditions avant que le Jamaican Sunrise ne disparaisse et laisse la place au Ja’sound qui tiendra 2 éditions à Bagnols-sur-Cèze (2005/2006), avant de disparaître également. C’est ensuite le Garance Reggae festival qui prend le relais en 2010 et se poursuivra jusqu’en 2014, attirant près de 50 000 spectateurs chaque année.

Au fil de ces 3 festivals, la ville de Bagnols est devenue la capitale hexagonale du reggae et a gagné une renommée internationale dans ce domaine. Cette renommée est due d’une part à la qualité des programmations proposées et d’autre part à l’alchimie qui a immédiatement fonctionné entre la ville de Bagnols et les festivaliers, qui y ont été toujours bien accueillis.

Par ailleurs le festival se tient au parc Arthur Rimbaud, grand parc situé en bord de Cèze, à 300 mètres du centre ville, qui bénéficie donc de l’afflux de festivaliers pendant près d’une semaine. Après 3 ans d’absence, le festival renaît en 2018 grâce à la volonté de Méziane Azaiche, directeur du Cabaret Sauvage, Bastien Bacha, gérant de la société Talowa productions et Jérôme Levasseur, directeur artistique des premières éditions du Garance, en partenariat avec la municipalité de Bagnols-sur-Cèze.


Programmation jour par jour :

25 juillet

Don Carlos

(Jamaïque)

DON CARLOS

Figure du reggae roots, membre originel du groupe mythique Black Uhuru, icône invétérée du mouvement rastafari, le Jamaïcain Don Carlos est une figure du «waterhouse», style caractérisé par de longues complaintes. Euvin «Don Carlos» Spencer incarna ce style avec les Black Uhuru, groupe légendaire des années 80 qui prit le flambeau du genre après la disparition de Bob Marley (1981), mais qu’il quitta rapidement pour se consacrer à une carrière solo, malgré une courte reformation en 1990. On lui doit plus de vingt albums, de francs succès et de belles collaborations avec les Gladiators et Groundation.


Busy Signal

(Jamaïque)

BUSY SIGNAL

Busy Signal qui s’est vite imposé comme une star incontournable est terriblement talentueux, jonglant habilement entre dancehall et reggae, marquant au fer rouge la musique jamaïcaine. Il commence très jeune par chanter à l’église et
par imiter ses artistes favoris, notamment Bounty Killer, qui deviendra plus tard son mentor. Il commence à se faire un nom sur la scène jamaïcaine dès 2003, mais c’est en 2005 qu’il explose vraiment avec «Step Out». Depuis il continue de poser des titres efficaces, sur des séries ou en single et est à la tête de son propre label, Turf Music Entertainment.


Samory I

Concert exclusif en France (Jamaïque)

SAMORY I

Samory I, avec son mélange unique de sons roots et modernes, est vite devenu un incontournable pour les amateurs de reggae. Son album Black Gold, sorti en juillet 2017, produit par Rory Stone Love Gilligan et sorti sur le label Black Dub, révèle un son lourd, décontracté et particulièrement bien produit, une voix identifiable hors du commun, des paroles conscientes et une écriture à la fois sage et aiguisée. Samory I tient son nom de Samory Touré qui fut l’un des principaux acteurs dans la lutte contre la colonisation française en Afrique de l’Ouest au XIX° siècle.


Black Roots

Concert exclusif en France (Angleterre)

BLACK ROOTS

Le groupe s’est formé en 1979 et a explosé la scène roots reggae en 1981 quand John Peel, le DJ légendaire de la BBC Radio 1, a présenté leur premier EP. Leur style roots reggae, unique en son genre, a attiré des gens à la recherche d’une voix qui dénonçait les injustices et l’aliénation causées par l’intensité des réformes politiques dans l’Angleterre de Thatcher. Pendant plus de 10 ans, on n’entendit plus parler d’eux. Leur réapparition fut orchestrée par Makasound. Leur dernier album, le quatrième depuis 2012, Take It, est sorti en novembre dernier. Un album dédié à la jeunesse.


Meta & The Cornerstones

(Sénégal)

META THE CORNERSTONES

Né et élevé dans les traditions islamiques soufi dans un village du Sénégal, Meta Dia prône la Paix. Après avoir été le pionnier de la culture hip hop de l’ouest de l’ Afrique pendant deux ans, Meta part aux Etats Unis et finit par s’implanter à New York, où il va constituer le groupe Meta and the Cornerstones. New York, va lui permettre de mémoriser tous les mélanges de sons qu’il peut y entendre, afrobeats, musiques latines, rythmes cubains, jazz... tout ceci enrichissant son ouverture musicale. Son 3ème album, Hira est sorti chez Metarize LLC et Dibyz Music en 2017.


SCÈNE DUB CLUB

Sur la sono de Black Board Jungle (24 scoops, la plus grosse d’Europe)

King Jammy

Concert exclusif en France (Jamaïque)

KING JAMMY

L’ancien Prince Jammy a gagné son titre royal lorsqu’il a révolutionné le reggae avec le premier riddim 100 % digital « Sleng Teng » produit en 1985. Depuis lors, il a aussi produit des centaines de riddims pour de nombreux chanteurs sur différents labels ou sur le sien « Jammy’s Records ». Une grande partie de ses riddims sont encore très utilisés et remixés et sont devenus des classiques de la culture reggae. King Jammy est l’un des derniers producteurs jamaicains issus de l’âge d’Or, son dernier album « Waterhouse Dub » est sorti en août 2017.


Manu Digital feat Lt Stitchie

(France / Jamaïque)

MANUDIGITAL feat LT STITCHIE

Beatmaker, bassiste et producteur spécialisé dans le Reggae digital, Manudigital évolue dans le milieu du Reggae depuis plus de 15 ans maintenant. Également compositeur, il participe à l’enregistrement de nombreux albums grâce à son savoir-faire et collabore avec une pléiade d’artistes tels que Alborosie, Beenie Man, Bounty Killer, Biga Ranx… Pionnier du fast style en Jamaïque, Lieutenant Stitchie fait partie des légendes du dancehall. Particulièrement adulé dans les années 80, il n’a jamais cessé d’être actif et joue sur deux tableaux depuis le début des années 2000 : le dancehall hardcore et le gospel. Son dernier album Masterclass est sorti le 12 avril.


Blackboard Jungle Sound System

(France)

BLACKBOARD JUNGLE

Collectif basé à Rouen fondé en 1994. En 1999, Blackboard Jungle construit son propre system de diffusion sur le modèle de célèbres sonos anglaises. Sur une sono de 30 Kw, Blackboard diffuse du reggae roots et militant des 70’s jusqu’au UK steppa actuel, ainsi que des versions instrumentales exclusives (dubplates) sur lesquelles de nombreux artistes ont enregistré. En 2004, Blackboard devient sound résident des Paris-Dubclub, en 2006 au Trabendo pour les Dub Station. En 2009, le collectif sera le 1er sound system francais à participer aux mythiques soirées Londoniennes University Of Dub. Aujourd’hui, Blackboard est un sound system, un studio, un label et un crew : Olivier (MC, chanteur), Nico (selecteur, opérateur) et Guillaume (official boxman).


Bunny Dread

(France)

BUNNY DREAD

Bunny Dread est un Dj qui a plus de 30 ans d’expérience, qui ne joue que des disques vinyl et ses mix sont qualifiés par le public de reggae thérapie. Ardent défenseur du style jamaïcain, il parvient toujours à surprendre son auditoire
avec ses sélections glanées autour du monde. Capable de jouer sans limite de temps (jusqu’à 12h), dans un style unique ou panaché, tout le reggae est dans son répertoire. Plus de 4000 disques vinyl composent sa collection. Dernier vestige des débuts du reggae en France, Bunny Dread reprend la route après 4 ans d’absence.


Programmation par jour :

26 juillet

Morgan Heritage

(Jamaïque)

MORGAN HERITAGE

Un des groupes nu-roots majeurs des années 90-2000. Un son conscient et moderne. Morgan Heritage, c’est une histoire de famille. Parmi les 29 enfants du prolifique Denroy Morgan, huit composèrent initialement celle que l’on surnomme la Famille Royale du reggae. Bercés par la musique de leur père dès le plus jeune âge et rapidement initiés à cet art, les jeunes Morgan ont grandi dans la tradition jamaïcaine et dans le respect des valeurs rasta. Ce mélange entre le traditionalisme et la modernité américaine dans lequel ils ont baigné explique la couleur métissée de leur musique.


Alborosie

(Italie)

ALBOROSIE

Alborosie est chanteur, compositeur, multi-instrumentiste, producteur, ingénieur du son. Il est le premier artiste italien à connaître un succès international sur la scène reggae et est aujourd’hui le leader du reggae new-roots en Europe. Son 9ème album, sorti en juin dernier, «Unbreakable» s’inspire directement des origines et de l’histoire du reggae mais propose une vision musicale tournée vers l’avenir. En mixant divers sons et à force d’expériences soniques, les productions d’Alborosie se sont imposées par leur originalité et leur créativité. Au Bagnols Reggae Festival, Alborosie fêtera ses 25 ans de carrière.


Queen Ifrica

(Jamaïque)

QUEEN IFRICA

Ventrice Morgan est une chanteuse de reggae et dj des collines au-dessus de Montego Bay, en Jamaïque. Elle est la fille de la légende de la musique ska Derrick Morgan. Appartenant à une famille de Rastas pratiquants, c’est sa mère qui lui trouve son nom de scène. Celle que l’on surnomme Fyah Muma débute sa carrière musicale en 1995 dans une compétition de nouveaux talents à Montego Bay où elle fît une prestation dévastatrice. Il faudra attendre le concert en hommage à Garnett Silk en 1998 et sa rencontre avec Tony Rebel pour que sa carrière prenne son véritable envol. Démontrant une profonde conscience sociale au travers de ses textes, elle pratique ce qu’elle prêche par le biais de nombreux projets communautaires.


We The People Band

(Jamaïque)

WE THE PEOPLE BAND

Ce backing band est mené par Lloyd Parks, bassiste de légende ayant accompagné les plus grands artistes jamaïcains, aussi bien en studio que sur scène et aussi chanteur (il a quelques hits comme «Mafia» ou «Officially»). Le groupe a accompagné de grands artistes légendaires depuis les années 70 jusqu’à aujourd’hui. Le plus emblématique étant Dennis Brown.


Johnny Clarke

Concert exclusif en France (Jamaïque)

JOHNNY CLARKE

Reconnu et adulé en Jamaïque, Johnny Clarke a donné ses premières lettres de noblesse au dancehall à l’instar de Dennis Brown et Gregory Isaacs. Chanteur talentueux, astucieux remixeur, compositeur, mais aussi pianiste à ses heures (il apparait sur les albums de nombreux artistes jamaïcains dont Ossie Hibberts et Jah Stich). La signature Clarke, c’est cette voix souple et suave, ces ambiances planantes et fantomatiques et cette spiritualité palpable.


Bushman

Concert exclusif en France (Jamaïque)

BUSHMAN

Bushman est un artiste de la nouvelle génération résolument roots qui tient à perpétuer la tradition de la musique foundation. Né en 1973 à Prospect Beach en Jamaïque, Dwight Duncan fait ses débuts de chanteur dans la chorale de l’église de sa paroisse. Influencé par des artistes comme Peter Tosh, Gregory Isaacs, Bob Marley, Dennis Brown ou encore Dionne Warwick, il débute dans les sound systems sous le nom de Junior Melody… Au fil de ses quatre albums, on retrouve le son de Bushman, toujours avec des paroles éclairées et destinées à l’éducation du peuple.


I Wayne

Concert exclusif en France (Jamaïque)

I WAYNE

Né en 1980, à Portmore sous le nom de Clifford Taylor, I Wayne a solidement développé son talent vocal depuis l’âge de 7 ans, dans une famille qui baigne dans la musique. Déjà fortement inspiré par les love songs, il commence à chanter aux cotés de sounds systems tels que Diamond Cruise et The legend. En 2004, le travail commence à porter ses fruits et le tune «Can’t Satisfy her» sur le label Loyal Soldier a littéralement fait exploser tous les charts mondiaux. I-Wayne a rapidement enchaîné d’autres tunes comme «Living in love» ou «Grow propper», et est devenu l’un des artistes les plus en vue de la scène new roots actuelle.


SCÈNE DUB CLUB

Sur la sono de Black Board Jungle

Channel One

(Angleterre)

CHANNEL ONE

Channel One fait partie des sounds systems «roots & culture» les plus respectés dans le monde, l’un des plus anciens Sound Systems de l’école anglaise. Mikey Dread et Mc Ras Kaleb forment un sound vétéran apprécié pour l’intelligence de ses sélections et l’énergie positive dégagée par le duo. En version DJ set, le duo légendaire parcourt le globe où il propage un message universel d’amour, de paix et d’unité pour le bonheur de milliers de spectateurs. Ils seront au Bagnols Reggae Festival pour fêter les 40 ans de leur sound system.


Rory Stone Love

Concert exclusif en France (Angleterre / Jamaïque)

RORY STONE LOVE

Producteur du chef d’oeuvre Black Gold de Samory I et du premier album de Jah9, Rory est aussi un selector émérite, membre du mythique sound system Stone Love, l’un des plus anciens en activité en Jamaïque.


Maasai Warrior

(Angleterre)

MAASAI WARRIOR

Les Maasaï Warriors, dont le nom est tiré du peuple seminomade d’Afrique de L’Est, ont fait leurs débuts en 2010 au Carnaval de Saint-Paul en Angleterre, puis se sont faits notamment connaître lors des Bristol Dub Club. En quatre ans d’existence, ils ont déjà épuisé toutes les sessions dub anglaises aux côtés des plus grands sound tels Aba Shanti, King Alpha, OBF ou encore Dubkasm.


Ashkabad

(France)

ASHKABAD

Une envie de fusionner des influences jamaïcaines des années 70 avec la mouvance bass music, d’apposer une marque électro au dub, leur influence première, tel est le postulat d’Ashkabad. Après un EP éponyme très remarqué, le duo, créé en 2010, s’est illustré dans de nombreux lives, notamment aux côtés de Iphaze, Maniacx, Soom T, Kaly Live Dub, Vibronics, Aba Shanti, Ondubground… Leur son électro-dub, enraciné dans le dubstep et le hip hop, se veut instinctif à l’instar d’un laboratoire d’expérimentations de sonorités appliquées à des rythmes, où des textes aux mots bien pesés y sont apposés.


Blackboard Jungle Sound System

(France)

BLACKBOARD JUNGLE

Collectif basé à Rouen fondé en 1994. En 1999, Blackboard Jungle construit son propre system de diffusion sur le modèle de célèbres sonos anglaises. Sur une sono de 30 Kw, Blackboard diffuse du reggae roots et militant des 70’s jusqu’au UK steppa actuel, ainsi que des versions instrumentales exclusives (dubplates) sur lesquelles de nombreux artistes ont enregistré. En 2004, Blackboard devient sound résident des Paris-Dubclub, en 2006 au Trabendo pour les Dub Station. En 2009, le collectif sera le 1er sound system francais à participer aux mythiques soirées Londoniennes University Of Dub. Aujourd’hui, Blackboard est un sound system, un studio, un label et un crew : Olivier (MC, chanteur), Nico (selecteur, opérateur) et Guillaume (official boxman).


Programmation par jour :

27 juillet

Rockers Jamaica feat Big Youth, Kiddus I,
Horsemouth, Lloyd Parks, Bernard Collins, Kushart

Concert exclusif en France première date en Europe (Jamaïque)

ROCKERS JAMAICA

Le légendaire batteur Leroy Horsemouth Wallace, star du film Rockers tourné en 1979 et mascotte du festival mènera une troupe exceptionnelle pour célébrer les 40 ans du film culte. Bernard Collins, le chanteur des Abyssinians, Big Youth, le deejay déjanté, Kiddus I, l’auteur du tube Graduation in Zion et vedette d’Inna De Yard, Lloyd Parks, le bassiste de Dennis Brown et enfin Kush’Art, le trio d’harmonies vocales, seront de la partie pour interpréter la bande originale du film si cher aux passionnés de roots.


Tiken Jah Fakoly

(Côte d’Ivoire)

TIKEN JAH FAKOLY

Véritable étendard d’une jeunesse africaine dont il porte haut la soif de liberté et de changement, le héros du reggae moderne est aussi le haut-parleur de tout un continent. Auteur d’une discographie engagée, comme en attestent les titres de ses disques, il n’a cessé de mêler les lignes de la musique et du combat : le verbe comme une arme, les disques comme des brûlots. Originaire de Côte d’Ivoire, tombé dans la musique dès son jeune âge, Tiken Jah Fakoly a conquis son pays natal avant de se lancer dans une carrière internationale qui l’a conduit à collaborer avec les plus grands (Sly Dunbar et Robbie Shakespeare, Zebda, Steel Pulse, Bernard Lavilliers, Akon...). En l’espace de dix albums, il a édifié une oeuvre sauvage, indomptable, un subtil mélange d’arrogance et de musique émaillée de déclarations fracassantes sur la politique internationale. Menacé, contraint à l’exil pour avoir parlé trop haut, l’Ivoirien est un authentique artiste engagé, sur scène comme sur le terrain, alliant dans l’écrin luxueux de son reggae international la lutte et l’espérance, le combat et la fête.


Third World

(Jamaïque)

THIRD WORLD

Formé en 1973 par Stephen Coore, guitariste et Michael Cooper, clavier, qui venaient de quitter les Inner Circle, Third World est l’un des groupes les plus appréciés en France. Les deux hommes seront vite rejoints par Bunny Clarke au
chant, Willie Stewart à la batterie, Richard Daley, bassiste et Irvin Jarret aux percussions. Third World deviendra un groupe très important de la moitié des 70’s et reconnu pour la très grande qualité de ses prestations live.


Eek a Mouse

Concert exclusif en France (Jamaïque)

EEK A MOUSE

Depuis 1979, l’artiste jamaïcain ne cesse de chambouler le reggae. Il est l’un des premiers “sing-jay” de l’histoire, mélangeant toast et chants. Avec sa voix aiguë très reconnaissable, il sera aussi l’un des pionniers du rub-a-dub. Personnage tantôt drôle, tantôt sulfureux, il repousse constamment les limites du reggae, s’associant au long de sa carrière avec des groupes de metal, de punk ou de hip-hop. Un artiste légendaire au talent hors norme !


Horace Andy

(Jamaïque)

HORACE ANDY

L’histoire débute en 1951 en Jamaïque, pas très loin de Kingston, Horace Hinds, cousin de Justin Hinds (star du ska avec ses Dominoes) n’a pas grand-chose d’autre à attendre de la vie que la fée musique se penche sur lui. En guise de fée, ce sera Coxsone Dodd de chez Studio One qui le lancera en le rebaptisant Horace Andy, en hommage à Bob Andy des Paragon. C’est à cette période qu’il sortira son premier album « Skylarking » et peu à peu imposera son timbre si particulier, doux et triste, engagé et nonchalant. Il quitte le Studio One dans les années 70 et travaillera par la suite avec des artistes prestigieux comme Derrick Harriot, Phil Pratt... Plus tard, il fait la rencontre des Massive Attack qui vont le mettre sur le devant de la scène, le grand public découvrant enfin ses harmonies vocales et son talent de chanteur.


Mafia & Fluxy

(Angleterre)

MAFIA FLUXY

Section rythmique reggae du Royaume-Uni composée des frères Leroy (basse) et David Heywood (batterie), tous deux nés à Tottenham, dont la carrière a débuté en 1977 à Londres avec le groupe The Instigators. Ils ont joué avec des artistes jamaïcains en tournée au Royaume-Uni, puis sont partis en Jamaïque en 1987, pour la création de pistes rythmiques pour des producteurs tels que Bunny Lee, King Jammy, Donovan Germain et Philip «Fatis» Burrell, devenant ainsi l’une des sections rythmiques les plus demandées pendant la période ragga. Ils créent leur propre label, produisant des artistes comme Sugar Minott, King Kong, Gregory Isaacs, Johnny Osbourne, Cornell Campbell ou General Levy. Aujourd’hui leur renommée mondiale est établie en tant que producteurs et performeurs.


The Skatalites feat Stranger Cole

(Jamaïque)

THE SKATALITES feat STRANGER COLE

C’est sur fond de sons latinos (mento, merengue), de soul, et de rythm’n’blues en provenance des contrées US que voit le jour le plus mythique des groupes made in JA, celui qui révolutionna la musique yardie. Formé en 1964, les Skatalites réunissent la crème des musiciens, tous expérimentés et actifs sur la scène jamaïquaine, la plupart sont passés par l’alpha boys school viviers de tous les talents de l’île. A l’origine du ska et du reggae roots, les Skatalites continuent à faire danser sur ces rythmiques chaloupées et syncopées qui sentent bon la Jamaïque.


SCÈNE DUB CLUB

Sur la sono de Black Board Jungle

Iration Steppas feat Macky Banton

(Angleterre)

IRATION STEPPAS feat MACKY BANTON

Vétéran de la scène dub, Mark Iration est l’un des pionniers de ce style musical. Il lance son sound system ainsi que ses premières productions en 1990 depuis son home-studio « High Rise ». Plus tard le label Iration Steppas est créé
en collaboration avec Dennis Rootical. Basé à Leeds, il y organise depuis plus de 20 ans les soirées Subdub. Freestyler anglais, de l’école du célèbre Jah Tubbys Sound System (Live Londres), Macky Banton, a su marquer les mémoires avec un style authentique, une voix heavy à la Buju Banton et des paroles engagées. Une occasion rare de voir ce duo incontournable de la scène dub «The Legendary Sound Brothers» reformé pour cette tournée.


Dawa Hifi feat Parly B

(France)

DAWA HIFI FEAT PARLY B

Ce collectif originaire de Bourges secoue la scène «Dub» made in France depuis plus de 10 ans. Sono artisanale, label et producteur émérite, Dawa Hifi ne cesse de faire parler de lui sur la scène européenne. Val et Ben produisent un dub électronique moderne à l’identité forte qui puise ses racines dans l’Angleterre des 90’s et dans les techniques originales jamaïcaines de mixage. Le crew vient de sortir un nouvel album heavy style : «Back On Track». Pour ce concert, ils invitent le MC anglais Parly B.


Blackboard Jungle Sound System

(France) feat Mike Brooks (Jamaïque)

(France)

BLACKBOARD JUNGLE

Collectif basé à Rouen fondé en 1994. En 1999, Blackboard Jungle construit son propre system de diffusion sur le modèle de célèbres sonos anglaises. Sur une sono de 30 Kw, Blackboard diffuse du reggae roots et militant des 70’s jusqu’au UK steppa actuel, ainsi que des versions instrumentales exclusives (dubplates) sur lesquelles de nombreux artistes ont enregistré. En 2004, Blackboard devient sound résident des Paris-Dubclub, en 2006 au Trabendo pour les Dub Station. En 2009, le collectif sera le 1er sound system francais à participer aux mythiques soirées Londoniennes University Of Dub. Aujourd’hui, Blackboard est un sound system, un studio, un label et un crew : Olivier (MC, chanteur), Nico (selecteur, opérateur) et Guillaume (official boxman).


Amoul Bayi (Sénégal)
feat Saah Karim (Sénégal-Gambie)

AMOUL BAYI feat SAAH KARIM

Amoul Bayi Showcase est la continuité scénique d’un travail de production musicale engagé par le label Amoul Bayi Records (basé à Dakar) visant à faire un pont entre la scène Reggae Dub et l’Afrique de l’Ouest. Fabyah Forward, fondateur du label, est à la sélection du Amoul Bayi Showcase et propose un set original mêlant sélections vinyles, dubplates sortis tout droit du studio dakarois et autres exclusivités.

Saah Karim est un des chanteurs les plus talentueux de la nouvelle scène reggae africaine. Venant d’une famille de Griots, la musique a toujours été une évidence pour lui. Celui que l’on surnomme le Lyrical Warrior, en raison de son écriture imagée et incisive, maîtrise les codes de la musique jamaïcaine et cultive son originalité par un grain de voix typiquement ouest-africain et des paroles engagées.


DU 24 AU 27 JUILLET DANS LA VILLE

Mercredi 24 juillet
Soirée d’ouverture en centre-ville
de 19h à 22h : concert et sound system sur la place Mallet
à 22h : projection du film « Rockers » au Théâtre de Verdure du Mont-Cotton
Du jeudi 25 au samedi 27 juillet
14h : Projections et rencontres à la médiathèque
Camion sound system
Jeudi 25 et vendredi 26 juillet
De 11h à 13h : animations en ville avec la fanfare « Ensemble national de reggae »

L’ENSEMBLE NATIONAL DE REGGAE

Fanfare

Métissage entre un groupe de reggae et une fanfare, ces neuf musiciens proposent une formule unique en son genre : “Un groupe de reggae qui marche“ ! Composé d’un chanteur, d’un bassiste, d’un guitariste, d’une section de 3 cuivres et de deux batteurs, le groupe a été créé en 2015. Dans la rue ou sur scène c’est pour être au plus près du public que l’ENR a été conçu ! L’idée de départ était de créer une fanfare reggae reprenant exclusivement les plus grands standards afin de rendre hommage aux artistes qui ont donné ses lettres de noblesse au reggae et de donner l’occasion au public d’entendre à nouveau ces hits avec des musiciens en live.


INFORMATIONS PRATIQUES

Tarifs : 35 € par soirée / pass 3 jours à 90 €
Camping / parking réservés aux festivaliers au tarif de 10 € par personne,
quelle que soit la durée ( de 1 à 4 jours)

Lien billetterie : www.weezevent.com/bagnols-reggae-festival-2


BAGNOLS REGGAE FESTIVAL - 25, 26 et 27 juillet 2019

Parc Arthur Rimbaud, avenue de Lattre - Bagnols / Cèze


ACCÈS

En Train
Gares d’Avignon – TGV et centre-ville (2h30 de TGV depuis Paris)
Gare de Nîmes
En Voiture
A7, échangeurs de Bollène, puis D 994 jusqu’à Pont Saint Esprit et RN 86
A9, échangeur de Remoulins puis RN 86 ou échangeur de Roquemaure puis RN 580
D6 depuis Alès
Un parking gardienné est prévu à disposition des festivaliers.
En Avion
Aéroport « Avignon Caumont »
Aéroport « Marseille Provence »
Aéroport « Nîmes-Arles-Camargue »
Aéroport « Montpellier Méditerranée »
En Bus
au départ de la Gare routière d’Alès, de Nîmes : 04 66 29 52 00


REGGAE PROMO EN PARTENARIAT
AVEC LA LUNE SUR LE TOIT

La Lune Sur Le Toit logo

www.lalunesurletoit.com 

Un concours va être organisé pour gagner 6 x 1 place pour le jeudi 25 juillet !!

Bagnols Reggae Festival 2019 fly

Restez connectés !!


Pensez à vous inscrire pour recevoir les prochains Jeux-Concours.


Plus d’infos :
www.bagnols-reggae-festival.com 
facebook.com/events