JAH PRINCE EST ENFIN LIBRE !!!!

JAH PRINCE EST ENFIN LIBRE !!!!

Jah Prince

Depuis vendredi 11 octobre, plusieurs centaines de prisonniers de droit commun ont été libérés en Côte d'Ivoire dont l'artiste français et ivoirien Jah Prince qui a recouvré la liberté jeudi 17 octobre.

Jah Prince était venu en Côte d'ivoire en tant qu'investisseur étranger. L'artiste français avait investi dans du matériel de musique et de sonorisation pour une valeur totale de 200 000 euros. Incluant dans un container une production de 3000 cds de son dernier album « Prisonniers de Babylone ». Ses projets avec son association Jahps étaient d'installer un studio d'enregistrement pour produire des artistes du pays, et de construire une école de musique sur son terrain de Niangon Lokua (commune d'Abidjan).

La crise postélectorale de 2010 lui a été préjudiciable puisque les douaniers ont failli à leur mission de sécurisation des biens d'autrui au mois de juin de cette même année. A partir de ce moment l'artiste s'est adressé directement au chef de l'Etat ivoirien par voie de la presse pour que lui soient rendus les effets importés par ses soins.

Arrêté à son domicile le 21 novembre 2012 avec brutalité, sans mandat d'arrêt ni de perquisition, il avait été jugé le 5 décembre 2012 à un an d'emprisonnement et à 5 années d'interdiction du territoire ivoirien pour consommation de Cannabis.

Nous, en tant que comité de soutien à Jah Prince, saluons cette grâce présidentielle suite au conseil des ministres extraordinaire du vendredi 20/09/2013, « Le Conseil a décidé d'accorder une grâce collective à environ trois mille (3000) détenus ». Selon Jah Prince « c'est inexorablement un pas de plus vers une réconciliation national. En effet, les familles, dans un camp comme dans l'autre, qui ont leurs parents emprisonnés pourront maintenant plus facilement pardonner ».

Le compositeur et chanteur de reggae pense qu'« une réconciliation de la nation ivoirienne est nécessaire pour les populations locales mais aussi bien pour les visiteurs et investisseurs étrangers qui, pour participer au développement de la Côte d'Ivoire, ont aussi besoin d'un climat de paix durable plus qu'un climat de sécurité en apparence. »

Jah Prince demande« une libération totale des prisonniers sur le territoire ivoirien ». Il explique que « les personnes prisonnières depuis la fin de la guerre jusqu'à aujourd'hui doivent être libérées car elles ne sont pas entièrement responsables de leurs actes. La politique a installé un climat de guerre c'est cela qui a poussé les hommes a se aïr et s'entretuer ». Jah Prince illustre ses propos : « dans le bâtiment C de la MACA, il y a des prisonniers politiques pro-gbagbo et des prisonniers FRCI qui partagent les mêmes assiettes et il n'y a pas eu une goutte de sang versée. C'est la politique qui cause les conflits. »

Le comité de soutien à Jah Prince continu son action pour la poursuite des projets artistique de l'artiste, n'hésitez pas à nous y aider en achetant son album, merci de votre soutien.

 Plus d'infos :

jahprince.over-blog.com

www.facebook.com/jahprince.serry