Adofun Web Radio

Reggae Session Festival #2 les 14 et 15 juillet 2017 à Montricoux (82)...

REGGAE PROMO PARTENAIRE
DU REGGAE SESSION FESTIVAL #2 !!

Les 14 et 15 juillet au Musée Marcel-Lenoir 56 Grand' Rue, Montricoux (82800)

Reggae Session affiche 1

Tu aimes le Reggae ? Tu as envie de faire la fête et de profiter du moment présent dans un cadre de dingue avec des personnes qui partagent les mêmes valeurs que toi ? Alors Le Reggae Session Festival est fait pour toi ! Deux jours de concerts, une grande scène avec une programmation de qualité : artistes de renommée internationale et promotion d’artistes locaux dans un cadre d’exception ! Pour la 1ére édition du Reggae Session Festival, ce sont 22 artistes qui sont venus se produire devant vous les 8,9,10 juillet 2016 dans un cadre exceptionnel qu’est le château Marcel Lenoir à Montricoux. En live ou en sound system, après la chaleur d’un soleil de plomb en journée, ils ont continué à faire monter la température toute la nuit dans une ambiance riche en vibrations positives, pour un public Irie. Le Reggae Session Festival revient cette année avec toujours une programmation attractive concoctée spécialement pour vous, good vibes assurées. Réservez donc le 15 et 16 juillet 2017 sur vos agendas, pour ne pas manquer l’événement, et en profiter pour venir vous ressourcer dans les Gorges de l’Aveyron. Nous vous attendons dès le 14 juillet pour prendre vos marques et assister aux festivités de la fête nationale proposées par la ville de Montricoux.


LES GROUPES :

Samedi 15 juillet

THE SOUL SONICS

THE SOUL SONICS

Embarquez avec “The Soul Sonics” pour un voyage aux sources de la musique reggae, métissé de soul. Une réelle alchimie se crée entre les membres du groupe, tous musiciens expérimentés, au parcours significatif : Clinton Fearon, Dub inc., Jah Mic, Takana Zion, Brahim. De cette union naîtra, en avril 2013, un premier album «Feelings» suivi d’une tournée riche en émotions et en rencontres (Ky-Mani Marley, Lee Perry, Danakil, Meta and the Cornerstones, The Abyssinians…) Le groupe est remarqué au niveau national par la presse spécialisée, qui parle d’un nouveau groupe talentueux avec un supplément d’âme. Europe 1, Radio Nova, la Grosse Radio et les radios locales diffusent sur leur ondes les titres de l’album. Continuant sur leur lancée, les Soul So’ sont programmés par les festivals reggae : Zion Garden, Reggae Sun Ska, Foreztival, Ze Fiestival … “The Soul Sonics” délivre avec conviction un réel message d’amour et de paix. “The Soul Sonics” vous invite à partager cette belle aventure avec son nouvel album “Rise Again” produit par eux-mêmes et distribué par Khanti Record.

Plus d'infos :
facebook.com/TheSoulSonics 


MARCUS GAD

MARCUS GAD

Né sur les terres multi-culturelles de Nouvelle Calédonie, Marcus Gad délivre un puissant message d’amour inconditionnel, d’humilité et de dévouement porté par un reggae aussi spirituel qu’universel. Un son résolument roots dans lequel on retrouve des influences des musiques du monde. Au delà de ses références artistiques (Burning Spear, Midnite, Twinkle Brothers etc…), ce sont ses nombreux voyages sur tout les continents, près de 4 ans sur les routes à la rencontre des peuples et des sociétés natives ou alternatives du monde, qui ont nourri son inspiration et donné une dimension universelle à son message. De retour sur son île, il sort “Soul Talk” son premier EP en Février 2015.

Plus d'infos :
facebook.com/Marcus.Gad.Official 


HORACE ANDY

HORACE ANDY

La “génération techno” a (re)découvert Horace Andy à la faveur de contributions — anecdotiques au regard de ses faits d’armes antérieurs — que ce chanteur / toaster légendaire a commis avec la scène trip hop à l’orée des années 90s… Ce raccourci est évidemment cruel pour celui qui est né en 1951 et a commencé à chanter dès la fin des sixties. Son parcours est des plus classique. Comme presque tous les Jamaïcains qui se lancent dans la musique à cette époque, il commence à enregistrer quelques morceaux au gré des opportunités qui se présentent à lui avant d’être pris en main par l’incontournable Coxsone. C’est lui qui le rebaptise Andy (en lieu de Hinds, son véritable nom de famille). Il presse une série de 45t estampillés Studio One qui tournent dans les sound-systems et se placent dans les charts. Plusieurs titres deviennent des références et le reste encore aujourd’hui; dont “Skylarking” qui sera aussi l’intitulé d’un album paru en 1969. Ainsi que “Fever” et le fameux “Mr Bassie” (en hommage au bassiste de The Heptones). Les années 70s se poursuivent sur cette lancée et Horace Andy continue d’aligner des hits. Il réenregistre aussi “Skylarking” avec la complicité de Bunny Lee et King Tubby. En 1977, Horace Andy s’installe aux États-Unis et publie In The Light, un album qui a marqué également par sa version instrumentale mixée par Prince Jammy (In The Light Dub).Scientist sera aussi de la partie sur Natty Dread A Weh She Want qui paraît en 78 sur New Star. Il aborde les années 80 sur un autre tempo, celui du rub-a-dub : Show Case sur Tad’s, In A Rub-A-Dub Style avec Bim Sherman et U Black, Dance Hall Style sur Wackies en 1982. En 1985 il traverse l’Atlantique pour aller vivre Londres. C’est l’année de toutes les collaborations : avec etDennis Brown, Patrick AndyRhythm Queen… D’autres singles et albums sont pressés également en Jamaïque où il a gardé ses entrées malgré son exil. En 1990, Massive Attack le sollicite pour qu’il pose sa voix sur “One love” et quelques autres tracks de leur album fondateur, Blue Lines, aux côtés de Mikey General notamment… On le retrouvera ensuite sur les autres opus du combo originaire de Bristol. Parallèlement à cette “dérive”, il enregistre également avec Jah Shaka (Dub Salute 1) et Mad Professor (Evolution Of Dub / Black Liberation Dub 3).Cette collaboration n’aura donc pas altéré sa crédibilité auprès du milieu reggae-dub, ni des puristes, et lui aura permis de donner un autre souffle à sa carrière déjà bien remplie tout en multipliant des interventions ponctuelles : avec les Dub Pistols (Six Million Ways To Live sur Distinctive Records en 2003), Two Culture Clash, pour la compilation du label Renaissance, Massive Attack, Faithless, et les iconoclastes Easy Star All-Stars (Radiodread sur Easystar Records en 2006), etc.

Plus d'infos :
facebook.com/Horace-Andy 


DANAKIL

DANAKIL

Activistes du reggae et de la musique indépendante depuis 2001, DANAKIL sillonne depuis plus de 15 ans les routes du monde entier, délivrant des centaines de lives brûlants qui font une grande partie du succès du groupe. Après 4 albums studio, 2 lives, et 2 albums « DUB » le collectif n’a rien perdu de sa force, de son envie, et revient avec un nouveau projet brut de décoffrage. Intitulé « LA RUE RAISONNE », ce 5ème opus remet le groupe sur le devant dela scène militante et engagée francophone. Le premier single, « 32 MARS » fut d’ailleurs une chanson composée en marge des concerts organisés par le groupe et leur entourage en soutien au mouvement Nuit Debout. Musicalement, le groupe a continué d’évoluer, en faisant confiance aux beatmakers « maison » pour muscler ses productions. Le résultat est un reggae roots nouvelle génération, bien ancré dans l’air du temps, avec une musique métissée, un humanisme sincère et le désir de dire les choses comme elles viennent, pour faire entendre une voix différente. Une attention toute particulière a aussi été accordé au mixage de l’album au sein d’un studio 100% analogique, permettant aux musiciens de livrer un album charpenté, aux basses lourdes, avec une réelle profondeur de son. Côté collaborations, DANAKIL choisit une nouvelle fois de se faire plaisir en invitant la crème de la scène world et reggae. Le chanteur allemand Patrice est ainsi présent sur la tracklist en partageant avec BALIK (chanteur de Danakil) le titre « Paris la Nuit », hommage noctambule à la capitale parisienne. DANAKIL convie une sacrée équipe de chanteurs sur le titre « WORLD OF REGGAE MUSIC », déclaration d’amour au style musical qui lie tous les intervenants : ANTHONY B, FLAVIA COELHO, NATTALI RIZE, JOSH DE THE SKINTS, BRAHIM, VOLODIA, YANISS ODUA, NATTY JEAN et U-ROY ! Produit, distribué et édité par leur label Baco Records, fondé par les membres du groupe en 2012, qui connait lui aussi un développement significatif, ce nouveau projet est un exemple même d’autoproduction à la française ! Après avoir fait complet dans la quasi-totalité des salles visitées lors de la première phase de tournée à l’automne 2016, (qui s’est achevée par un double TRIANON parisien complet sur les deux soirs, diffusé en direct sur les réseaux sociaux), le groupe repart sur les routes de France et d’ailleurs, dès le printemps, pour continuer à affirmer, en musique, sa parole militante !

Plus d'infos :
facebook.com/danakil 


EEK A MOUSE

EEK A MOUSE

La taille du talentueux EKK-a-mouse n’est pas la seule particularité du grand artiste jamaican. Le nom origine d’hylton vient d’un cheval de course sur lequel il perdait fréquemment de l’argent ; quand le cheval gagna enfin une course ce dernier n’avait pas parié dessus bien entendu. Ces deux premiers morceaux « My father’s land » et « Creation » sortirent sous son vrai nom dans les années 70. En 1980 il commença à enregistrer et collaborer avec Joe Gibbs après avoir brièvement travaillé avec Papa Roots, Black Ark, Gemini, Jah Life, Black Scorpio et Virgo sound Systems. En 1981, il avait déjà fait équipe avec le producteur et le propriétaire de Virgo sound Henry ‘Junjo’ Lawes et avait réalisé des morceaux significatifs avec ‘Once a Virgin’, ´modelling queen’ et ´virgin girl’. Entre 1980 et 1984, Lawes et Linval Thompson ont reçu l’aide de Roots Radics a Channel One avec Scientist mixing afin d’enregistrer un nombre d’albums et de morceaux qui rencontra un réel succès pour le DJ. En 1981 après la sortie de son premier album, ´Wa Do Dem’ qui connu une grande reconnaissance, Ekk-a-mouse était l’invité surprise du Reggae Sunsplash. ´Ganja Smuggling’, ´For Hire and Removal’ et ´Do you remember’ ainsi que Skidip! (1982) ont été la base de sa monté en puissance. Les morceaux ´Terrorists in the City’, ´Anarexol’ et ´Operation Eradication’ (chanson dévoué à la mort de son ami Errol Scorcher) avec Mouse and Mouse et Assassinator (1983) furent la suite le son succès en 1982 ainsi que quelques apparences en direct sur des albums de dancehall. Cependant la gloire ne s’étendra pas longtemps et son caractéristique ´biddy biddy bengs’ commença à se dissiper. Sa popularité diminua quelque peu après l’album Mouseketeer, le dernier de ses albums avec Lawes en 1984. La légende du reggae avec son style unique nommé “sing-jay” et une des personnalités caractérisée comme des plus drôles et créatives de la Jamaïque depuis les années 80. Il prit part à de nombreuses tournées autour du monde jouant au sein de grands festivals. Ekk-a-mouse a collaboré avec des artistes aussi divers que P.O.D Genaside II, Damian Marley et beaucoup d’autres. Actuellement il travaille au studio sur son dernier album qui sortira en 2017.

Plus d'infos :
facebook.com/eekamouseofficialpage 


AGENT SASCO A.K.A ASSASSIN

AGENT SASCO A.K.A ASSASSIN

Jeffrey Campbell (né à Kingston, en Jamaïque, le 22 décembre 1982), populairement connu sous le nom d'Assassin aka, l'agent Sasco est un artiste Dancehall Reggae, réputé être un grand écrivain. Il est également producteur et cofondateur de Boardhouse Records. Nommé Assassin par ses camarades de classe de l'école pour ses paroles rapides et sa forte distribution, un talent reconnu avant l'âge de 4 ans, Jeffrey a toujours porté avec cette impressionnante capacité. Dans la dernière partie de ses années d'études secondaires, il a fait ses premiers pas dans l'industrie de la musique lorsque Spragga Benz a enregistré une chanson écrite par Jeffrey. Ayant un mentor expérimenté et le lecteur, les jeunes talents ont intensifié rapidement leurs efforts et, à l'âge de 19 ans, il a eu trois succès numéro un au cours de la même année civile...

Plus d'infos :
facebook.com/AssassinAgentSasco 


Dimanche 16 Juillet

PAPET J

PAPET J

En 1992 la carrière démarre vraiment pour le Massilia avec un premier album CD qui arrive après deux K7 autoproduites. L’album « Parla Patois » connaît un succès qui vaut au Massilia d’être promu au rang d’artiste national rapidement. S’enchaînent alors les tournées qui connaissent un succès grandissant. En 1993 un deuxième opus, « Chourmo », vient confirmer la place qu’occupe le groupe depuis. Aujourd’hui les membres du Massilia sont toujours une bande de « collègues » qui prennent un plaisir sans cesse renouvelé à jouer ensemble, certes de façon plus rare, mais avec la même passion qu’au début. Le groupe comptabilise aujourd’hui une douzaine d’albums témoins d’une production ininterrompue tout au long de ces années. Parallèlement à son métier d’artiste, Jali mène ou participe à diverses actions citoyennes dans son quartier, StMauront/Belle de Mai à travers des associations culturelles et sociales en apportant son savoir faire, notamment en matière d’animation et de réflexion. De 2002 à 2008 ce sont six années passées à œuvrer au sein du Collectif Belle de Mai entre les tournées. Ce collectif s’était donné pour mission de redonner une vie familiale et conviviale à ce quartier qu’on disait sinistré… Ce sont les années où Jali apprend à mieux connaître les travailleurs sociaux et le social en général, les problématiques urbaines ainsi que le monde politique local. C’est de ce chantier que Jali tire l’idée de créer un sound system qui reviendrait aux origines, à savoir : une sono posée à même le sol, deux platines des DJs, des MC’s et c’est tout. Jali appelle ce sound system les « DJ’s du Soleil », il se renforce régulièrement par des « troupes » nouvelles , DJs et Mc’s qui animent bon nombre de soirées à Marseille et ailleurs depuis 2008. 2011 est l’année qui sonne le départ d’une activité internationale pour Jali qui décide d’investir les territoires du reggae où il a déjà des amis rencontrés tout au long de sa carrière. En 2012 Jali lance le concept «Les Balètis du Papet» et mène des chantiers en Italie (Salento et Piémont), en ’Océan Indien, au Brésil (Nordeste) et il prévoit, outre de renforcer sa présence sur ces territoires, d’ouvrir d’autres chantiers à l’étranger notamment en Allemagne, Suisse, Belgique, Québec, Nouvelle Calédonie, Antilles, Afrique de l’Ouest. En 2015 il sort un nouvel album : « Raggamuffin Vagabond » et enchaîne les live avec son band ou en sound system. Plus de 20 ans après ses débuts avec Massilia, le succès est toujours au rendez vous et sa musique touche aujourd’hui toutes les générations en France et à l’étranger.

Plus d'infos :
facebook.com/Papet-J 


META AND THE CORNERSTONES

META AND THE CORNERSTONES

Meta and the Cornerstones unifie afro-pop, hip hop, rock et soul avec un mélange international de chants. Cet alliage de Reggae et de soul avec des textes puissants et des mélodies qui mettent de bonne humeur créer un sentiment qui dépasse les océans, les frontières et même les barrières linguistiques. Se composant de sept membres aussi unique que leur musique, ils apportent tous leurs propres bagages musicaux pour créer une expérience unifiée et forte pour leur public

Plus d'infos :
facebook.com/metaandthecornerstones 


KABAKA PYRAMID

KABAKA PYRAMID

Kabaka Pyramid est un artiste et un producteur multi-talentueux venant des rues de Kingston, en Jamaïque. Le nom “Kabaka” est ougandais , il signifie “Roi” et représente la survie à long terme. Des pyramides de l’Afrique ancienne représentent son désir de longévité. L’artiste primé a développé une base de fans mondiale solide qui se connecte profondément avec les messages de sa musique. En 2013, il a été récompensé artiste de l’année par la Jamaïque par l’Association de l’industrie du reggae. Il est également nommé pour trois Chansons de l’année 2013, 2014 et 2015 pour les titres “No Capitalist”,”Mi Alright” et “Well Done” respectivement. Kabaka a obtenu la reconnaissance à la fois localement et à l’étranger, en se plaçant numéro un sur le “BILLBOARD Next Big Sound Charts Worldwide” et également en vedette de musique populaire sur Billboard.com, TheFader; MTV Iggy, Okayplayer ou Reggaeville parmi beaucoup d’autres dans le paysage médiatique. En 2015 Kabaka est en tête d’affiche de 24 spectacles , 31 jours de tournée aux États-Unis comprenant 28 spectacles, 11 tournées en Europe. Il passionne les amateurs de reggae ; avec la mission d’éduquer les futures générations à ses textes.

Plus d'infos :
facebook.com/KabakaPyramid 


SINSEMILIA

SINSEMILIA

Pour mesurer la portée de l’aventure Sinsemilia on pourrait laisser parler les chiffres : plus de 20 ans d’existence, plus d’un million d’albums vendus, plus de 1000 concerts donnés, un titre (« Tout le bonheur du monde ») qui est le plus diffusé sur les radios françaises sur ces 8 dernières années, 5 Olympias à guichets fermés etc., etc. .. On pourrait, mais cela resterait réducteur. Construit autour de l’amitié de jeunes ados, Sinsé est avant tout une merveilleuse réussite humaine. Combien de groupes de 10 musiciens sont encore ensemble 20 ans plus tard avec une équipe quasiment identique ? C’est certainement dans ces liens tissés que se trouve une des grandes forces de Sinsé. Le plaisir qu’ils ont à être ensemble sur scène saute aux yeux de tout un chacun et est des plus communicatif. Les sourires qui naissent sur scène sont très vite présents dans la foule, la sincérité qui s’en dégage touche même les plus blasés entraînant tout le monde dans la fête. Et puis il y a cette musique, ce style si particulier. En effet, si Sinsemilia est depuis longtemps l’un des fers de lance de la scène reggae française, s’il en a été un des précurseurs, un de ceux qui “ouvrent les portes” avec des albums comme « Première Récolte » ou « Résistance », il n’en est pas moins un groupe à part. Ici, pas de clichés “jamaïcains”, pas de pâle copie, un style propre au groupe ou l’amour du reggae se conjugue avec une vraie énergie rock et avec un amour des mots souvent propre à la chanson française. Et puis il y a ces concerts qui ont fait du groupe l’une des attractions scéniques les plus appréciées de France. Ici tout est réfléchi pour que la musique soit au service d’un véritable spectacle (et vice versa). Les 10 musiciens ne sont jamais passifs derrière leurs instruments mais plutôt débordants d’énergie, unis dans un show ou l’engagement citoyen est présent mais assorti d’humour, dans un show où l’on reprend en chœur ces refrains qui ont marqué une génération (de la célèbre « Mauvaise Réputation » de Brassens à « Douanier 007 » en passant par « Tout c’ qu’ on a » ou « Tout le bonheur du monde »), dans un show où l’on danse, jumpe, et où l’on essuie même parfois une larme. De « Première Récolte » au dernier album live « The Reggae Addict’s Live » Sinsé construit une histoire riche en tout point, guidée par une ligne directrice emplie de sincérité, d’originalité . S’ils sont comme ils aiment à le dire des “artisans de la musique”, leur ouvrage, construit sur plus de 20 ans, ne peut que susciter le respect.

Plus d'infos :
facebook.com/officiel.sinsemilia 


LUCIANO

LUCIANO

Jepther McClymont, a.k.a. Luciano, est né en à Darvey Town en Jamaïque. Il fait ses débuts musicaux à la chorale de l’église du coin. Puis il part en 1992 vers Kingston où il va tenter sa chance dans la musique. Car s’il est fan de reggae, Jepther McClymont aime aussi les chants africains ou le RnB. Il n’a pas encore opté pour le surnom de Luciano mais travaille déjà avec des producteurs comme Hermann Chin Loy pour le label Aquarius (qui produit une reprise du titre de Stevie Wonder et Paul Mac Cartney : « Ebony and Ivory ») et d’autres labels comme le Sky High, Star Trail ou Blue Moutain. C’est d’ailleurs Homer Harris de ce dernier label qui lui propose de s’appeler Luciano. C’est le producteur Castro Brown qui sort sur son label New Name, son premier succès : « Give My Love A Try ». Mais comme souvent, c’est la rencontre avec un homme qui va être déterminante. J’ai nommé Mr Xterminator, Fatis Burell. Ce dernier va prendre Luciano sous son aile et va produire de nombreux hits parmi lesquels : « Chant Out » et « Poor And Simple ». Il sort également le premier album de Luciano : « Moving Up » en 1993...

Luciano-Give Praise

Plus d'infos :
facebook.com/lucianomessenjah 


LES SOUND SYSTEM DU REGGAE SESSION

GUIDING STAR

GUIDING STAR

Le Sound System Guiding Star et son invité surprise viendront enflammer le Reggae Session Festival, good vibes sur des riddims endiablés. GUIDING STAR sound est un collectif d’artistes qui a pour but la promotion en France et à travers le monde du Reggae Music, dans la plus pure tradition jamaïcaine.

Ce collectif, né en 1997 à Tours, s’est établi à Paris en 2001.
Il est composé de 5 membres actifs :
– Jacob / Selector & Mc
– Don Mbalo / Selector & Mc
– Dobble B Ingenieur son / Operator
– Noli-Supaskank/ Selector & Mc
– Carlito / Selector

Très vite, ils ont sillonné le monde à la recherche de l’or plat : le vinyle. Ils se sont composés une véritable discothèque de « dubplates specials » enregistrées par des artistes légendaires. Ils vous feront voyager aux sons des différentes mouvances du Reggae Music. Des Foundations au dernier morceau Dancehall n°1 en Jamaïque, en passant par le Rub A Dub, Digital, New Roots, Soca ; c’est un véritable voyage initiatique au coeur de la culture jamaïcaine, africaine et antillaise. Toujours prêts à donner de bonnes vibrations pour enflammer le dancefloor !

Plus d'infos :
facebook.com/Guiding-Star-Sound-System 


GENERAL LEVY

GENERAL LEVY

Paul Levy a.k.a. General Levy, véritable vétéran de la scène urbaine anglaise, a grandit sous l’influence de la musique reggae et de la culture noire. Grâce à son frère ainé, grand amateur de musique, Paul s’est forgé une culture musicale solide allant du ska au rock steady, du calypso à la soul, ou encore du hip-hop au reggae. Dès son plus jeune âge il s’intéresse au sound system et va très rapidement former le sien : «Third Dimension». En 1992 il sort son premier album «Double Trouble» avec Capleton. Son deuxième album ‘Wickeder General’, toujours sur Fashion Records, procure à General Levy, du haut de ses 19 ans, une reconnaissance internationale et se voit récompensé de plusieurs awards : meilleure album reggae, ‘Heat’ meilleur single et meilleur MC. En 1993, London Records de la WARNER Music Group rachète la licence de l’album et le réédite sous ‘Wickedness Increase’. Au printemps 1994, le label indépendant Renk Records fait enregistrer Levy avec le producteur MBeat. Cette collaboration donnera naissance au titre «Incredible», succès mondial, classé dans le top 10 des charts et plus tard synchronisé dans les films «Ali G Indahouse» et «Seuls Two».

Plus d'infos :
facebook.com/General-levy 


CHRONICLE

CHRONICLE

Dans la droite lignée d’un Barrington Levy, Chronicle est un chanteur jamaïquain de talent. On ne compte plus ses participations sur des riddims légendaires. Depuis les années 90, il a pris l’habitude de travailler avec Bobby Konders de Massive B., le mythique sound system New-Yorkais. Ce qu’on sait moins, c’est que ce grand amateur de sound system a joué un rôle important auprès du sound Black Kat, qu’il a vu se développer avec le selector Pink Pantha.

Plus d'infos :


INFOS FESTIVAL :

Musée Marcel-Lenoir
56 Grand' Rue, 82800 Montricoux


Billetterie :

Prévente 22€/jour - 40€ pass 2/jours
Sur place 25€/jour - 45€ pass 2/jours
reggae-session-festival.com/billetterie 

Horaires :

Vendredi 14 Juillet

Afin de préparer vos jambes et vous plonger dans l’ambiance du festival, notre équipe vous accueillera à la rivière avec des animations,
des stands de rafraîchissement et un sound system toute la journée, de 10h à 19h.
A la tombée de la nuit le village de Montricoux nous propose son feu d’artifice suivi de son bal traditionnel.

Deux espaces, deux jours de concerts

Samedi 15 Juillet

Village du festival Espace Castle
Gratuit !* de 10h à 16h30

Concerts Espace Tower
De 17h30 à 3h00
Bracelets obligatoires

Dimanche 16 Juillet

Village du festival Espace Castle
Gratuit !* de 10h à 16h30

Concerts Espace Tower
De 17h30 à 3h00
Bracelets obligatoires

*Le village est ouvert gratuitement au public toute la journée du samedi et du dimanche à partir et de 10h, puis à 16h30 la sécurité videra les lieux pour faire entrer à 17h30 les détenteurs de Pass 1 ou 2 Jours uniquement. Billetterie ouverte toute la journée.

Pendant deux jours, le Château de Montricoux ouvre ses portes à la culture Reggae. Profitez pleinement du village du festival ouvert à tous avec une découverte d’artisans, commerçants et restaurateurs venus de partout dans un but commun : faire vivre le festival aux pulsations de la culture reggae.

C’est aussi un village qui s’inscrit dans une démarche en adéquation avec le développement durable* :
Ecologie : tri des déchets, gobelets réutilisables, toilettes sèches
Equitable : intégrations des associations locales dans l’animation du festival et dégustations de produits locaux
Solidaire : mise en place d’accès aux Personnes à Mobilité Réduite
(toilettes sèches adaptées, places de parking spécialisées à l’entrée du festival,
facilité d’accès au camping, bénévoles disponibles…)


Programme des animations :

VENDREDI 14 JUILLET “Journée accueil des festivaliers”

Le village sera ouvert gratuitement de 10h à 19h
Sound System au bord de la rivière
A la tombée de la nuit Feu d’artifice du 14 Juillet suivi d’un bal dansant
23h-2h Sound System ( soirée bénévoles )

SAMEDI 15 ET DIMANCHE 16 JUILLET

Le matin de 10h à 12h30

L’association “Musique et Sourire” vous propose :

une initiation à la danse africaine (1H)
une initiation aux percussions africaines (1H)
De 14h à 17h

Animation musicale + direct live : DJ Puppa – Radio d’Oc ( partenaire)
Atelier “spectacle de marionnettes” par Eric Zongo
Atelier maquillage (enfants et adultes)
Atelier tatouage au hénné (enfants et adultes)
Studio Photo avec des visites d’artistes afin d’immortaliser votre séjour au RSF
et d’autres animations à venir…
De 14h30 à 18h (animation déambulatoire)

Batucada avec la troupe Al Kaminia (page facebook)
A la rivière ( de 10h à 19h )

Plage pour profiter du soleil, stand de boissons fraiches bio, paddle, canoé,VTT …


Accès :

En voiture
– Montauban à 25kms (30 min)
– Toulouse à 75 kms (1h10 min)
– Bordeaux à 240 kms (2h30 min)
– Albi à 65 kms (1h05 min)
– Cahors à 50 kms (50 min)
– Orléans à 495 kms (4h40)
– Paris à 620 kms (à peine 6h de route)

En covoiturage :
Site de Bla bla car: www.blablacar.fr

En train :
Via la gare de Caussade, Tarn et Garonne, (12 kms de Montricoux)

En avion :
Via l’aéroport de Toulouse

Véhicules Hors-Gabarit :
Pour tous les véhicules Hors-Gabarits ( camping-car, camion amenagé…),
un parking est mis à disposition à 2 min du site du festival dès le Jeudi 13 Juillet ( à partir de 10h)


Sur place :
Eau non potable disponible
Toilettes sèches
Groupes électrogènes tolérés
Animaux de compagnie tolérés (tenus en laisse)

Dormir :
Un camping sécurisé et gratuit est mis à disposition des festivaliers sur présentation de leur bracelet (“Pass 2 jours uniquement”).
Il sera ouvert du Vendredi 14 Juillet 10h00 au Lundi 17 Juillet 12h00.
Site Web du camping :
Camping Le Clos Lalande:www.camping-lecloslalande.com
Il sera possible aux festivaliers “Pass 2 Jours” de garer leurs voitures sur le parking reservé et surveillé à proximité de la rivière.
Pour les pass 1 Jour une aire de repos est mise à disposition.
Autre camping disponible à 1 Km , le Faucon d’or www.faucondor.com

Restauration :
Vous trouverez sur le site du festival de nombreux stands gastronomiques et des producteurs locaux .
Dans le village de Montricoux : une boulangerie, une pizzeria, un Café Bar-Tabac, une épicerie, une boucherie, une droguerie…
Tous les Vendredis matin se déroule le Marché des producteurs locaux

Point Infos :
Le Point Info vous accueille sur le site du Festival dès le Jeudi 13 Juillet toute la journée.
Quelques informations :
Le site du Festival est entièrement équipé de Terminaux de CB
Présence dans le village de Montricoux d’une poste (distributeur de billets), d’une pharmacie, d’une poste,
d’un café Bar-Tabac, d’une épicerie, d’une droguerie,d’ une laverie, d’un cabinet médical…
Site internet du village de Montricoux : www.montricoux.fr

Personnes à Mobilité Réduite :
Le festival est accessible aux personnes à mobilité réduite et un espace est amenagé pour les concerts !
Pour le camping il est possible de vider sa voiture sur le terrain et de se garer à l’entrée sur présentation de sa carte PMR.
Un parking spécialisé sera balisé à l’entrée du festival.

Objets Interdits :

Sont interdits sur le festival :
Objets en verre
Introduction d’alcool et contenants de type gourde, camelbak, bouteille etc.
Chaises longues et parasols
Aucun objet dangereux (objet tranchant ou contondant, armes, articles de pyrotechnie et d’une manière générale tout objet susceptible de servir de projectile)
Appareils photos, caméra et matériels d’enregistrement professionnels (sauf pour les accrédités ayant fait une demande au préalable, voir rubrique ‘espace pro’).

Sont autorisés :
Les bouteilles d’eau et la nourriture (sauf conserves).

Sont interdits sur le camping :
Barbecue, réchaud, éléments inflammables (alcool à brûler, essence)
Groupes électrogènes


REGGAE PROMO EN PARTENARIAT 
AVEC MUSIQUE ET SOURIRE

Un concours va être organisé pour gagner 6 x 1 place !!

Reggae Session fly 1

Restez connectés !!


Plus d'infos :
www.reggae-session-festival.com 
facebook.com/reggaesessionfestival82 
facebook.com/events